Menu
Formes de sociétés

Entreprise individuelle

Tout ce que vous voulez savoir avant de vous lancer

Deux aspects sont liés à l’entreprise : les connaissances professionnelles et l’entrepreneuriat. Les connaissances professionnelles consistent à être bon dans ce que vous faites, l’entrepreneuriat recouvre la gestion de votre activité et tout ce qui gravite autour. Si vous lancez votre propre activité, vous serez amené à faire des choix, comme par exemple opter pour l’entreprise individuelle.

Nous vous mettons sur la voie.

Des questions ? Contactez-nous
Entreprise individuelle
Tout sur l’entreprise individuelle
  • Comment constituer une entreprise individuelle ?
  • Que coûte une entreprise individuelle ?
  • Exemple financier d’entreprise individuelle
  • Avantages et inconvénients d’une entreprise individuelle
  • Pourquoi opter pour une entreprise individuelle ?
Lancer une entreprise individuelle

Lancer une entreprise individuelle

Lorsque vous vous lancez comme indépendant, vous devez choisir une forme de société. L’entreprise individuelle est de loin la forme la plus facile, avec des conditions de démarrage très limitées.

Découvrez toutes les formes de sociétés.

Qu’est-ce qu’une entreprise individuelle ?

En bref, une entreprise individuelle est une forme d’entreprise où une seule personne est responsable à tous les égards de l’entreprise. Il s’agit d’une activité économique de la personne physique qui dirige l’entreprise.

C’est aussi la forme d’entreprise la plus fréquente chez les starters, car elle est très simple et ne coûte pas cher à constituer : 

  • Vous n’avez pas besoin de personne morale distincte 
  • Vous n’avez pas besoin de capital de départ
  • Vous agissez donc en personne physique
  • Vous pouvez être seul

En d’autres termes, aucune distinction n’est en réalité faite entre vous et votre activité.

Constituer une entreprise individuelle

La manière de constituer aisément une entreprise individuelle ainsi que ses avantages et inconvénients par rapport à une forme de société sont repris dans  "Choisir entre une entreprise individuelle ou une société".

Frais

Frais de constitution d’une entreprise individuelle

Les seuls frais sont l’enregistrement de votre activité à la BCE. Un guichet d’entreprises Securex s’en charge pour vous pour en moyenne 90 €. L’activation de votre numéro de TVA coûte 58 € (hors TVA) et est également assurée par le guichet d’entreprises.

Astuce : Si vous êtes une petite entreprise avec un chiffre d’affaires annuel de 25 000 €, vous pouvez bénéficier du régime de franchise. Cela signifie que vous ne devez pas imputer de TVA et donc que vous ne devez pas non plus la reverser à l’administration. N’oubliez pas que vous ne pourrez dès lors pas déduire de TVA.

Vous avez encore des frais de compte bancaire, d’affiliation à une caisse d’assurances sociales, d’assurances, mais ils ne sont pas liés au choix en faveur de l’entreprise individuelle ou de la société.

Vous lancez votre entreprise individuelle et êtes totalement en règle sur le plan juridique à partir de €199 grâce à nos packs de lancement.

Entreprise individuelle : un capital de départ n’est pas requis

Comme on l’a dit, un des gros avantages de l’entreprise individuelle est que vous n’avez pas besoin d’un capital de départ minimum. Contrairement à d’autres formes de sociétés, vous ne devez pas non plus établir de plan financier avec un capital de base pour couvrir les deux ou trois premières années

Frais supplémentaires de l’entreprise individuelle

Entreprise individuelle et cotisations sociales

Comme vous vous lancez comme indépendant, vous devez également vous affilier à une caisse d’assurances sociales en tant que gérant d’une entreprise individuelle. Cette affiliation est gratuite, mais à partir de ce moment-là, vous payez des cotisations sociales. Tout savoir sur le paiement des cotisations sociales en tant qu’indépendant.

Entreprise individuelle et comptabilité

Une comptabilité simple ou simplifiée suffit dans le cas de l’entreprise individuelle. En théorie, vous pouvez vous en charger vous-même mais nous vous conseillons de toujours faire appel à un comptable. L’expérience montre que le recours à un comptable accroît considérablement vos chances de réussite.

À titre d’exemple, une comptabilité simplifiée comprend :

  • Un journal des opérations financières (aperçu chronologique)
  • Un journal des entrées (factures des fournisseurs)
  • Un journal des sorties (factures des clients)
  • Et un inventaire (aperçu annuel de la situation financière de votre activité)

Entreprise individuelle et impôts : qu’en est-il ?

Dans le cas de l’entreprise individuelle, le bénéfice est imposé à l’impôt des personnes physiques. Il n’y a donc pas de déclaration fiscale et d’imposition distinctes pour votre activité. À l’inverse de la société où vous disposez de bien plus d’options pour structurer votre revenu imposable de façon optimale.

Petit rappel : l’impôt des personnes physiques est progressif et compte 5 tarifs, variant de 25 % à 50 %. 

Attention : Il faut cependant encore ajouter la taxe communale à l’impôt des personnes physiques dû (environ 7 %).

Tarifs :

  • Moins de 8 070,00 € : imposition de 25 %
  • Entre 8 070,01 € et 11 480,00 € : imposition de 30 %
  • Entre 11 480,01 € et 19 130,00 € : imposition de 40 %
  • Entre 19 130,01 € et 35 060,00 € : imposition de 45 %
  • À partir de 35 060,01 € : imposition de 50 %

Entreprise individuelle et frais professionnels

Vous pouvez déduire des frais professionnels, dans le cas d’une entreprise individuelle aussi. L’imposition est appliquée sur le bénéfice de votre activité, pas sur le chiffre d’affaires.

Astuce : Si vous exercez une profession libérale, vous pouvez choisir de déduire vos frais professionnels réels ou de prendre le forfait. 

L’administration fiscale n’acceptera la déduction des frais que s’ils ont été faits ou supportés pour acquérir ou conserver des revenus imposables. Il est aussi important de pouvoir justifier la réalité et le montant des frais (au moyen de factures ou de tickets) et qu’ils soient raisonnables par rapport à votre travail. En d’autres termes, vous pourrez certainement déduire des frais occasionnels de restaurant avec des clients, mais pas des milliers d’euros.

Avantages et inconvénients

Avantages et inconvénients d’une entreprise individuelle

Une entreprise individuelle comporte de très gros avantages mais aussi de gros inconvénients. Ils sont repris dans "Choisir entre une entreprise individuelle ou une société".

En résumé, les principaux avantages sont les suivants :

  • Lancer votre activité facilement et à moindre coût
  • Vous décidez vous-même du montant du bénéfice que vous réinvestissez dans votre activité
  • Obligations administratives et comptables limitées

Les principaux inconvénients :

  • Pas de distinction entre le patrimoine privé et professionnel : vous êtes responsable sans limite
  • Les revenus sont soumis à l’impôt des personnes physiques
  • Plus difficile de régler la succession ou la reprise
Pourquoi une entreprise individuelle ?

Entreprise individuelle ou société

Les différences entre une entreprise individuelle et une société figurent dansµ
"Choisir entre une entreprise individuelle ou une société".

Mais cela n’explique pas toujours assez pourquoi vous optez pour l’une ou l’autre formule.
Une entreprise individuelle est pour vous le meilleur choix si :

  • Vous avez peu de capital de départ
  • Vous courez/prenez peu de risques
  • Vous n’avez pas encore d’idée de vos revenus

Autrement dit, vous voulez vous lancer en simplifiant l’administration et à peu de frais. De nombreux freelances, qui courent peu de risques de grosses erreurs dans leur profession, optent dès lors pour l’entreprise individuelle pour commencer. Dès que leur activité tourne bien, ils peuvent toujours passer en société.

Une société est pour vous le meilleur choix si :

  • Vous avez suffisamment de capital de départ
  • Vous courez plus/de plus gros risques
  • Vous voulez effectuer de gros investissements
 

Passer de l’entreprise individuelle à la société

Si vous réalisez chaque mois un beau chiffre d’affaires, il peut être intéressant d’envisager le passage en société, par exemple la SRL.

  • Pour des raisons fiscales, car l’impôt des sociétés est plus intéressant que l’impôt des personnes physiques et vous avez beaucoup plus d’options de planning fiscal.
  • Pour des raisons juridiques, car vous voulez mieux protéger votre patrimoine privé. Pensez à la responsabilité des fondateurs car dans le cas d’une société, vous êtes responsable de la gestion méticuleuse et prudente du capital de votre entreprise.
  • Pour des raisons économiques, si vous voulez emprunter des moyens financiers supplémentaires pour investir. Une société donne une meilleure vue de votre situation financière à la banque et vous avez plus de chances d’obtenir une réponse positive. 
Une entreprise individuelle peut être idéale pour se lancer comme indépendant Discutez-en avec un expert
Ceci pourrait aussi vous intéresser
Lancer sa propre activité en 5 étapes

Lancer sa propre activité est prenant. Vous voulez bien entendu que tout se passe bien. Ce plan de route vous permet de franchir le pas sans encombre.

Plus d'info
Les différentes formes de sociétés

Lors de la création de votre propre entreprise, vous créez peut-être une société. Afin de vous aider, vous trouverez ici les formes de sociétés principales.

Plus d'info
Les cotisations sociales : explications

Les indépendants paient des cotisations sociales pour ouvrir des droits sociaux, comme les allocations en cas de maladie ou lors de la retraite. Découvrez comment cela fonctionne ici.

Plus d'info