Menu
Formes de sociétés

Lancer votre entreprise en tant qu’entreprise individuelle ou société ?

Choisir entre une entreprise individuelle et une société

Vous souhaitez créer votre entreprise et travailler comme indépendant à titre principal ou complémentaire. Alors vous vous demandez certainement s’il faut opter pour une entreprise individuelle (personne physique) ou une société (personne morale). Vous lisez ici quels sont les avantages et les inconvénients d’une entreprise individuelle et d’une société.

Vous avez déjà choisi une forme d'entreprise ?

Créer mon entreprise
Lancer votre entreprise en tant qu’entreprise individuelle ou société ?
Comparaison entre l’entreprise individuelle et la société :

Entreprise individuelle ou société ?

Ci-dessous vous trouvez une comparaison plus détaillée. En fait, la création d’une entreprise individuelle ne prend pas beaucoup de temps. C’est pourquoi, c’est la forme préférée des entrepreneurs voulant démarrer rapidement sans avoir trop d’administration.

Moins d’administration signifie que c’est aussi moins cher. En revanche, vous devez assumer toute la responsabilité dans le cas d’une entreprise individuelle, car vous êtes littéralement votre entreprise.

La création d’une société est plus difficile et chère, mais l’avantage est que votre patrimoine professionnel reste séparé de votre patrimoine privé. Il est également plus facile de faire de l’optimisation fiscale. 

Créer une entreprise individuelle

Qu’est-ce qu’une entreprise individuelle ?

L’entreprise individuelle est la forme d’entreprise la plus courante chez les débutants. Cela s’explique principalement par la facilité avec laquelle une entreprise individuelle peut être créée : 

  • Vous n’avez pas besoin d’une autre entité juridique.
  • Vous agissez donc en tant que personne physique.
  • Vous pouvez le faire seul.

En d'autres mots, aucune distinction n’est faite entre vous et votre entreprise. Cela représente quelques inconvénients

Créer une entreprise individuelle

Pour lancer une entreprise individuelle, vous réglez certaines formalités de démarrage:

  • Ouvrez un compte bancaire professionnel.
  • Enregistrez votre entreprise auprès de la Banque-Carrefour des Entreprises (BCE). 
  • Activez votre qualité d'assujetti à la TVA.
  • Adhérez à une caisse d’assurances sociales, telle que Securex.
  • Prouvez vos compétences entrepreneuriales - si nécessaire.
  • Demandez les permis appropriés - si nécessaire.
Lancer une entreprise individuelle

Avantages et inconvénients d’une entreprise individuelle

Les avantages d’une entreprise individuelle

La création d’une entreprise individuelle vous offre beaucoup d’avantages en tant qu'entrepreneur indépendant. Le coût de création faible en est un, mais vous bénéficiez aussi des avantages suivants :

  • Pas d’obligation d’avoir un capital minimum
  • Pas d'intervention d'un notaire nécessaire
  • Vous prenez toutes les décisions vous-même. Vous ne devez vous justifier à personne.
  • Peu de formalités administratives. Il ne faut pas non plus prévoir de double comptabilité.
  • Les bénéfices refluent directement vers vous en tant que personne privée.

Les inconvénients d’une entreprise individuelle

Par contre, il y a quelques inconvénients :

  • Il n’y a pas de séparation nette entre le patrimoine de l’entreprise et le patrimoine privé : les créanciers peuvent les saisir tous les deux.
  • La faillite de l’entreprise signifie la faillite de l’entrepreneur.
  • La survie d'une entreprise individuelle est plus difficile à garantir, par exemple en cas de départ à la pension de l’entrepreneur ou de maladie.

En plus, vous êtes imposés à l’impôt des personnes physiques. Vous payez donc environ 50 % d’impôts sur vos revenus. Dans le cas d’une société, vos revenus sont imposés à un tarif plus avantageux.

Conseil : Demandez à votre notaire une déclaration d'insaisissabilité. De cette façon, vous pouvez essayer de protéger votre maison contre une saisie.

Une entreprise individuelle a donc beaucoup d’avantages, mais n’oubliez pas les inconvénients.

Créer une société

La première difficulté lors de la création d’une société est la détermination de la forme de société appropriée. Ensuite, vous pouvez constituer la société et rédiger les statuts.

Il existe cinq formes de base :

  • La société à responsabilité limitée (SRL)
  • La société anonyme (SA)
  • La société coopérative (CV)
  • La société simple
  • Les sociétés à responsabilité illimitée, telles que la société en nom collectif (SNC) et la société en commandite (SComm)

Chaque forme de société a ses caractéristiques et obligations spécifiques.

Souhaitez-vous créer une société par un acte sous seing privé (par exemple une SNC ou une SComm) ? C’est possible dans notre Guichet d’entreprise Securex.

Tout sur les formes de sociétés

Avantages et inconvénients d’une société

Avantages d’une société

Contrairement à l’entreprise individuelle, une société a une portée plus large. Vous pouvez (ou devez) impliquer d’autres personnes pour entrer dans l’entreprise.

En plus, dans une société, vous avez aussi moins de responsabilité en cas de problèmes financiers. Lors de la création, vous devez tout de même élaborer un plan financier.

Voici tous les avantages :

  • En tant qu'actionnaire, vous avez une responsabilité limitée. 
  • Vous pouvez mieux structurer la collaboration avec plusieurs partenaires et obtenir plus de moyens financiers.
  • Il est aussi plus facile de régler une succession ou reprise. 
  • Vous avez plus de possibilités d’optimiser la fiscalité et les cotisations sociales.
  • Vos revenus sont imposés séparément dans l’impôt sur les sociétés (un tarif plus bas que l’impôt des personnes physiques) et vous avez la possibilité d’optimiser votre propre ‘salaire’.

Inconvénients d’une société

Pour créer une société, vous devez démontrer que vous disposez de suffisamment de capital de départ (SRL, SC) ou d’un capital minimum (SA). Dans un plan financier, vous devez démontrer dans le cas d’une SRL que vous avez des moyens suffisants pour deux ans.

La procédure de démarrage est plus chère et complexe, car dans la plupart des cas, vous devez passer par un notaire.

Voici les inconvénients : 

  • Il y a plus de formalités et d’obligations.
  • La création et l’arrêt sont soumis à plus de règles.
  • Dans la plupart des cas, vous devez prévoir une double comptabilité.
  • Les sociétés exigent un fond d’amorçage ou un capital de départ suffisant.

Il est plus facile de créer une entreprise individuelle, mais vous êtes moins protégés et vous ne pouvez pas faire des optimisations fiscales. À vous de choisir donc.

Choisissez la bonne forme en concertation. Contactez un expert
Ceci pourrait également vous intéresser :
Les différentes formes de sociétés

Lors de la création de votre propre entreprise, vous créez peut-être une société. Afin de vous aider, vous trouverez ici les formes de sociétés principales.

Plus d'info
Indépendant à titre principal ou complémentaire ?

Vous voulez être votre propre patron ? Alors le statut d’indépendant à titre principal est idéal pour vous. Pas encore sûr si vous voulez renoncer à votre emploi actuel ? Alors considérez le statut d’indépendant à titre complémentaire. 

Plus d'info
Lancer votre propre entreprise : plan de route

Un plan de route personnalisé, c’est tout dont vous avez besoin pour démarrer rapidement.

Plus d'info