Login
Lancer sa propre activité en 5 étapes

Capital de départ pour votre entreprise

Vous financez ainsi adéquatement votre entreprise

Une bonne idée sans que l’incitant financier approprié ne soit voué à l’échec. En effet, le lancement de sa propre entreprise nécessite un capital de départ, même si le montant peut différer en fonction de vos projets. Cet argent ne doit heureusement pas toujours venir de votre poche. Les options de financement ne manquent pas. 

En savoir plus ? Discutez-en avec les experts de Securex.

Contactez-nous
Capital de départ pour votre entreprise
Que coûte la constitution de votre propre entreprise ?

En tant qu’indépendant, vous êtes responsable de la réussite et des résultats financiers de votre entreprise. Mais pour réaliser des bénéfices, vous devrez peut-être faire des frais. Vous pouvez les classer dans trois grandes catégories :

  1. Frais constitutifs
  2. Frais de fonctionnement : frais pour faire tourner votre entreprise
  3. Frais d’acquisition de clients

Nous les passons en revue pour vous.

En savoir plus sur les frais inhérents à votre propre entreprise

Capital de départ société

Vous avez besoin d’un capital de départ pour certaines formes de sociétés. Depuis la réforme des sociétés, le capital fixe n’est plus obligatoire. Néanmoins, vous devez expliquer la faisabilité de votre entreprise via un plan financier, comprenant le budget nécessaire pour faire face aux deux premières années. Il s’agit du montant que vous devez apporter en tant que capital de départ.

Vous voulez en savoir plus sur ce dont vous avez exactement besoin pour constituer une entreprise ? En savoir plus sur la constitution d'une entreprise.

Investissez avec des fonds propres

Les fonds propres sont la meilleure source de financement. Par fonds propres, nous entendons votre épargne et votre patrimoine personnel. Il peut s’agir de l’argent que vous avez épargné au fil des ans ou des bénéfices d’une entreprise précédente.

Financer votre entreprise avec des fonds propres offre quelques avantages intéressants. Plus les fonds propres sont importants, plus l’entreprise est solvable. Vous ne dépendez pas non plus d’autres parties et si vous voulez obtenir des moyens supplémentaires, un apport propre conséquent rassure les investisseurs et les partenaires.

Veillez à ne pas avoir besoin de ces fonds propres pour vivre ou n’oubliez pas que ce sont des moyens que vous pouvez perdre. En effet, entreprendre est et reste risqué.

Demandez des subsides

Bonne nouvelle : les subsides sont légion (primes, prime starter, aides) pour les entrepreneurs indépendants. De cette manière, les autorités fédérales, les régions et les communes essaient d’aider les entreprises.

Les primes sont généralement limitées dans le temps et spécifiques à certains secteurs ou situations. Adressez-vous à Securex et découvrez les subsides qui vous conviennent.

Contactez nos experts
Faites appel à votre entourage

Il est possible de faire appel à votre entourage de deux manières :

  • organiser une campagne de financement participatif
  • conclure un prêt gagnant-gagnant flamand ou la variante wallonne ‘Coup de Pouce’

Financement participatif

Un nouveau projet mais pas assez de capital de départ ? Proposez votre projet sur une plateforme de financement participatif. Toute personne intéressée peut investir. Toutes ces petites contributions réunies financent tout le projet. Vous recrutez vos investisseurs essentiellement via Internet et les sites des réseaux sociaux.

Votre avantage ? Les investisseurs sont peut-être déjà des futurs clients qui font la promotion de vos produits avec beaucoup d’enthousiasme dans leur entourage. Vous bénéficiez d’un véritable effet ‘tache d’huile’.

Plus d’informations ?

Cherchez un guichet d’entreprises proche de chez vous

Coup de Pouce

Vos amis et votre famille désirent vous aider financièrement à lancer votre propre entreprise ? Un prêt Coup de Pouce peut être intéressant. Explications :

  • Les investisseurs particuliers injectent au maximum 125 000 euros dans l’entreprise.
  • Le remboursement intervient après 4, 6 ou 8 ans.
  • Les investisseurs reçoivent en contrepartie un avantage fiscal de max. 4 % pendant les quatre premières années et de 2,5 % à partir de la cinquième année.
  • Il s’agit d’un prêt subordonné : les investisseurs sont les derniers à être remboursés en cas de faillite.
  • Les entrepreneurs peuvent bénéficier de max. 250 000 euros via un prêt Coup de Pouce.
Pour ce financement, seules les jeunes entreprises entrent en ligne de compte (inscrites depuis moins de 5 ans à la BCE).
 

Vous souhaitez plus d’informations sur le prêt Coup de Pouce ? Surfez sur pretcoupdepouce.be.

Prêt gagnant-gagnant

L’équivalent flamand du prêt Coup de Pouce de la Région flamande peut être intéressant.  Son fonctionnement est similaire :

  • Un membre de la famille ou un ami investit au maximum 50 000 euros dans votre entreprise.
  • En échange, il profite chaque année d’une diminution d’impôt de 2,5 % sur le capital restant dû.
  • Le prêt a une durée de 8 ans. Un remboursement anticipé est possible.
  • Vous ne pouvez pas rembourser le prêt ? Dans ce cas, l’investisseur récupère 30 % par le biais d’une réduction d’impôt unique.
  • Vous tombez en faillite ? L’investisseur est alors le dernier à être remboursé
  • Un entrepreneur ne peut emprunter plus de 200 000 euros via le prêt win-win.

En savoir plus sur le prêt gagnant-gagnant ? Lisez les détails sur pmvz.eu/winwinlening.

Contractez un prêt bancaire

Le principe du prêt bancaire est simple. Votre établissement bancaire vous prête l’argent nécessaire. En contrepartie, vous échelonnez le remboursement du montant auquel s’ajoute un intérêt fixe ou variable.

Le gros avantage du prêt bancaire est que vous recourez à des sources de financement externes, tout en conservant le contrôle de votre propre entreprise.

Il y a cependant des désavantages. Parfois, votre banquier demande des garanties, comme une caution ou une hypothèque. Sans oublier les intérêts complémentaires.

Vous avez des projets ? Contactez d’ores et déjà votre banque ou discutez-en avec les experts de Securex..

Contactez-nos experts

Envisagez un microcrédit

Vous avez des difficultés à obtenir un prêt de la banque ? Les microcrédits sont une solution. 

Leur durée ne dépasse pas 5 ans, à un taux d'intérêt de 6 %. Le montant maximum que vous pouvez emprunter dépend de l’institution où vous demandez le microcrédit.

Vous souhaitez plus d’informations sur les microcrédits ? Visitez le site Internet de notre partenaire MicroStart.

Cherchez des investisseurs externes

Les investisseurs externes sont des associés ou des actionnaires qui injectent de l’argent privé dans votre entreprise. Il peut s’agir de liquidités mais aussi de fonds en nature.

En échange de leur apport, vous leur donnez des actions. Ils possèdent donc une partie de votre entreprise et ont une voix dans la gestion journalière.

Business angels

Les business angels investissent dans des sociétés non cotées en bourse.

Sachez que les business angels sont surtout intéressés par les projets innovants à fort potentiel de croissance – généralement dans la phase de démarrage ou de développement. Ils investissent en plus de votre apport personnel en tant qu’entrepreneur. Souvent, différentes personnes interviennent simultanément.

Il existe en Belgique différents réseaux d’entrepreneurs qui présentent un profil de business angel. Par exemple, Be Angels à Bruxelles et en Wallonie ou Business Angels Netwerk Vlaanderen (BAN) en Flandre.

Optez pour une société régionale d’investissement 

Les sociétés régionales d’investissement en Flandre, à Bruxelles et en Wallonie proposent un financement alternatif :

Financer votre entreprise est un élément crucial lors du démarrage. Discutez-en avec un expert
Ceci pourrait aussi vous intéresser :
Lancer sa propre activité en 5 étapes

Lancer sa propre activité est prenant. Vous voulez bien entendu que tout se passe bien. Ce plan de route vous permet de franchir le pas sans encombre.

Plus d'info
Les différentes formes de sociétés

Lors de la création de votre propre entreprise, vous créez peut-être une société. Afin de vous aider, vous trouverez ici les formes de sociétés principales.

Plus d'info