Login
Service & Contact Lex4You
Login

Frais liés à la création de sa propre entreprise

Combien coûte la création de votre entreprise ?

Créer sa propre entreprise a un coût. Quel est-il précisément ? Cela dépend du type d’entreprise que vous lancez et de vos plans de croissance. Toutefois, il est possible de calculer facilement une grande partie des coûts professionnels. Cet aperçu reprend toutes les dépenses dont vous devrez tenir compte en tant que jeune entrepreneur.

Vous souhaitez le conseil d'un expert ?

Frais de création de votre propre entreprise

Les coûts liés à la création de votre propre entreprise dépendent de vos projets spécifiques et de l’importance de vos plans d’entreprise. Quand vous lancez votre propre activité, vous devez tenir compte des trois piliers cruciaux suivants :

  • Coûts de démarrage
  • Frais de fonctionnement de votre activité
  • Frais liés à l’acquisition de clients

En quoi consistent précisément ces différents coûts ? Vous le saure

Demandez un conseil personnalisé

Créer votre entreprise : les premières étapes

Inscription à la BCE et activation du numéro de TVA

Créer formellement votre entreprise ? Pour cela, vous devez vous inscrire à la Banque-Carrefour des Entreprises (BCE). Vous pouvez effectuer cette inscription vous-même ou la demander au guichet d’entreprises de Securex. L’inscription coûte 90,50 € et est exonérée de TVA.

Astuce : faites ajouter d’emblée tous les codes NACEBEL pertinents possibles à votre inscription à la BCE. Ces codes indiquent les activités que vous exercerez. Vous pouvez également faire modifier les codes NACEBEL ultérieurement, mais il vous en coûtera 90,50 € par unité d’établissement ou adresse.

L’activation de votre numéro de TVA coûte ensuite 60 € (hors TVA). À cet effet, vous pouvez également compter sur Securex. Nous examinons immédiatement si vous avez besoin d’autorisations légales et vous aidons à les demander éventuellement.

Vous créez une société au lieu d’une entreprise individuelle ? Dans ce cas, vous devez vous rendre chez le notaire pour votre inscription à la BCE, pour la plupart des formes de société, afin de faire établir un acte constitutif formel. Il sera ensuite publié au Moniteur belge. Au total, cette paperasserie coûte entre 1 000 € et 1 500 € - en plus du capital initial obligatoire.

Astuce : savez-vous que vous pouvez aussi créer votre entreprise simplement en ligne ?


Choisir une caisse d’assurances

Chaque indépendant doit obligatoirement s’affilier à une caisse d’assurances sociales agréée. Elle assure le traitement et le règlement de vos cotisations de sécurité sociale et de votre protection sociale y afférente, comme votre assurance maladie et indemnité d’invalidité. La caisse d’assurances sociales vous apporte en outre son aide en vous donnant des conseils sur mesure tout au long de votre trajet d’entrepreneur.

Découvrez la caisse d’assurances sociales Securex

Comptable et comptabilité

Au début de votre activité, vous déterminez quel type de comptabilité vous allez tenir ou quelle aide vous attendez de votre comptable.

Il est en tout cas intéressant de vous faire assister par un comptable qui comprend vos plans d’entreprise et avec qui vous pouvez développer une relation de confiance. Un expert-comptable compétent réfléchit avec vous et vous permettra de faire des économies à long terme. Il pourra aussi vous aider dans la croissance de votre entreprise.

En fonction de l’importance de vos plans d’entreprise, vous pouvez opter pour un bureau comptable indépendant ou pour un spécialiste en comptabilité plus pointu. N’hésitez pas à comparer différents comptables ainsi que leur offre.

Astuce : Lors de la création de votre entreprise, établissez un plan financier avec votre comptable.

Vous choisissez ainsi votre type de comptabilité

Un starter bien assuré

Votre activité et les risques y afférents déterminent quelles assurances sont obligatoires :

  • Vous lancez-vous comme photographe indépendant ou vendez-vous des bijoux via une boutique en ligne en activité complémentaire, par exemple ? Dans ce cas, les assurances ne sont pas obligatoires, mais il existe de nombreuses options qui vous protègent contre les coups durs.
  • Si vous engagez du personnel, si vous avez un magasin physique ou si des risques importants sont liés à la profession que vous exercez, vous devrez prendre des assurances obligatoires.
Découvrez les assurances pour entrepreneurs

Plan financier pour une gestion budgétaire intelligente

Le démarrage de votre entreprise ne se limite pas aux frais d’établissement purs. Votre budget initial doit également vous permettre de faire face aux frais de fonctionnement et aux frais d’acquisition de clients pendant la phase initiale. Pensez aux dépenses en personnel, à vos assurances et locaux commerciaux, ou à vos dépenses de marketing.

En tant qu’indépendant, ces frais sont plutôt limités et vous pouvez vous lancer facilement avec un capital de départ modeste. Si vous constituez une entreprise plus grande, il est préférable d’établir un plan financier réaliste qui vous guide tout au long des premiers mois.

Établissez un plan financier mûrement réfléchi

Votre lieu de travail

Chaque entreprise ne doit pas occuper immédiatement un immeuble gigantesque. Néanmoins, un emplacement commercial devient tôt ou tard nécessaire pour de nombreuses entreprises - certainement si vous décidez d’embaucher des travailleurs.

Avoir son propre magasin ou ses bureaux coûte évidemment de l’argent. Dans ce cadre, prenez en compte tous les facteurs et postes de dépenses supplémentaires. La location d’un immeuble ne représente, en effet, que la moitié de l’ardoise. Les coûts de l’énergie, le mobilier et la décoration, l’entretien et les taxes communales et provinciales additionnelles doivent figurer dans votre plan financier.

Vous travaillez seul ? Vous pouvez alors travailler de chez vous ou utiliser un espace de coworking. Dans le premier cas, l’installation et la décoration de votre espace de travail à domicile constituent le principal poste de dépenses. Si vous occupez un espace de coworking, vous devrez payer un loyer mensuel.

Astuce : Vous cherchez un coworking sympa à Bruxelles ? Rendez-vous dans le coworking de Securex: Hive5.

Investissements supplémentaires

Certains coûts de démarrage ne sont pas toujours strictement nécessaires mais pratiques. Un compte bancaire professionnel est, par exemple, indispensable dans la pratique. Il est d’ailleurs obligatoire pour les entreprises. Les indépendants ayant une entreprise individuelle ont cependant tout intérêt à avoir un compte professionnel distinct. Il permet de conserver plus facilement l’aperçu financier. Presque chaque grande banque dans notre pays propose des comptes professionnels.

Avoir son propre site Internet est actuellement aussi crucial dès le premier jour. Comme carte de visite, pour acquérir des clients ou avec une boutique en ligne à part entière : ce sont vos plans qui en déterminent la manière, mais une présence digitale est un must pour pratiquement chaque entrepreneur.

Complétez le questionnaire pour obtenir un plan de route sur mesure gratuit

Obtenez le plan de route
Ceci pourrait aussi vous intéresser :