Login
Comptabilité et frais

Assurances obligatoires pour starters

Quelles assurances sont obligatoires pour les indépendants ?

Votre activité et les risques y afférents déterminent quelles sont les assurances obligatoires pour les indépendants. Vous vous lancez comme photographe indépendant ou vous vendez des bijoux via une boutique en ligne en activité complémentaire, par exemple ? Dans ce cas, il n’y a pas d’assurances obligatoires.

Contactez-nous

Quelles sont les assurances pour les indépendants ?

Il existe de nombreuses options pour assurer votre propre activité. Pour vous donner un aperçu, vous pouvez les classer en quatre domaines :
  Dans un monde idéal, vous ne devriez jamais faire appel à une assurance, mais en tant qu’entrepreneur, vous prenez des risques. Pour votre tranquillité, mieux vaut donc limiter certains de ces risques.

Securex vous propose de nombreuses couvertures et solutions d’assurance afin de faire face aux coups durs dans votre vie d'entrepreneur et de protéger votre activité et vos collaborateurs.

  Discutez de votre tranquillité d’esprit

Assurances de la responsabilité

Il existe deux types d’assurances de la responsabilité : La différence se situe dans le type de dommages et de conflits qui sont couverts.
La responsabilité professionnelle couvre la responsabilité contractuelle (fautes professionnelles), tandis qu’une assurance responsabilité civile vous protège lors de l’exercice de votre activité professionnelle.

Cependant, la plupart des assureurs étendent aussi leur police de responsabilité professionnelle à une série d’options en matière de responsabilité civile.


Assurance responsabilité professionnelle 

Une assurance responsabilité professionnelle vous protège en cas de fautes professionnelles. Elle est obligatoire pour les professions libérales comme les médecins ou les architectes, car une faute a souvent des conséquences importantes. Il est néanmoins intéressant pour tous les entrepreneurs de pouvoir exercer leur métier sans craindre de commettre des fautes.

 
Astuce : Réfléchissez, pour votre activité, à tous les types d’accidents qui peuvent se produire ou aux fautes que vous pouvez commettre et demandez à votre assureur comment les couvrir au mieux.


Assurance responsabilité civile

Une assurance responsabilité civile vous protège pendant votre travail. En fonction de l’activité, une police de responsabilité civile (RC) couvre un aspect spécifique :
  • RC exploitation : pour les dommages lors de l’exercice de l’activité. Par exemple, vous portez une caisse ou du matériel et vous griffez une voiture en stationnement.
  • RC après livraison ou travaux : pour les dommages causés par les marchandises livrées ou les travaux. Malheureusement, la douche que vous n’avez pas installée convenablement a causé un dégât des eaux.
  • RC biens confiés : pour les dommages causés au bien sur lequel un travail est effectué ou qui est utilisé pour la profession. Vous renversez par inadvertance une tasse de café sur l’ordinateur que vous êtes en train de réparer.
  • RC auto et camionnette : la variante professionnelle d’une assurance auto. Obligatoire si vous prenez la route.

  Contactez-nous

Assurances pour les collaborateurs et pour votre personne

Si vous engagez du personnel, vous êtes obligé de souscrire à une assurance accidents du travail. Même si ce n’est que pour une journée. De plus, en tant qu’indépendant, vous n’avez pas d’assurance hospitalisation via le travail. Mieux vaut donc en avoir une.

Assurance obligatoire accidents du travail

Une assurance accidents du travail est une assurance obligatoire pour les indépendants que vous concluez pour tous vos collaborateurs, car un accident est vite arrivé. Une telle assurance couvre le remboursement des frais médicaux de vos collaborateurs et protège aussi une grande partie de vos revenus.

Saviez-vous que vous pouvez ajouter quelques couvertures supplémentaires à l’assurance Accidents du travail pour encore mieux protéger vos collaborateurs ?

Nos solutions pour vos collaborateurs.
  Protégez votre personnel


Épargnez pour votre pension d’indépendant

En Belgique, la pension légale des indépendants n’est pas très élevée, en moyenne 960 € par mois. Si vous souhaitez conserver votre niveau de vie actuel, il est judicieux d’épargner pour garder une poire pour la soif. 

Grâce aux intéressantes options d’épargne, comme entre autres la Pension Libre Complémentaire pour Indépendants (PLCI), vous vous constituez une épargne complémentaire tout en bénéficiant d’avantages fiscaux attrayants.
  Découvrez les avantages d’une pension complémentaire


Assurance hospitalisation et incapacité de travail

En tant qu’entrepreneur, mieux vaut vous préparer aux difficultés, à votre hospitalisation ou celle d’un membre de votre famille, à une incapacité de travail ou même à un décès, par exemple. 
  • Une assurance hospitalisation couvre vos frais d’hospitalisation. Dans le cas d’une société, vous pouvez régler votre assurance hospitalisation via votre société. Dans le cas d’une entreprise individuelle, vous choisissez en réalité une assurance pour indépendants comme si vous étiez un particulier.
  • En tant qu’indépendant, vous pouvez aussi vous couvrir contre les accidents ou la maladie via l’épargne-pension et vous pouvez exercer votre activité sans souci.
  • Pour vous protéger d’une incapacité de travail, vous pouvez aussi opter pour un revenu de remplacement pour indépendants.
Vous assurez ainsi votre propre niveau de vie et celui de votre famille.
  Découvrez Life@Ease
Protégez-vous aussi contre les coups durs.

Recevez des conseils sur les assurances
Ceci pourrait également vous intéresser :
Assurez-vous via Securex

Protégez votre activité, vos collaborateurs et votre propre avenir contre les problèmes futurs grâce à nos solutions d’assurances flexibles.

Découvrez nos solutions
Pension Libre Complémentaire pour Indépendants (PLCI)

Gardez une poire pour la soif grâce à votre épargne et conservez votre niveau de vie.

Optez pour une pension avantageuse
Comptabilité et frais

Quels sont les frais liés à la création de votre propre entreprise ? Vous trouverez ici un aperçu des frais d’établissement et des dépenses des starters.

Consultez l’aperçu