Menu
Blog Employeurs

A quoi ressemblera le travail dans le monde d’après ?

Employeurs | 23 novembre 2020

Télétravail, digitalisation, nouvelle organisation du travail… la crise nous a poussés à réinventer le travail au quotidien. Demain, nous ne travaillerons plus vraiment au bureau comme aujourd’hui. Comment concevoir le travail dans le monde d’après.

A quoi ressemblera le travail dans le monde d’après ?

Avec la crise sanitaire qui frappe la planète, le monde du travail subit lui aussi d’énormes bouleversements. Concevoir le travail aujourd’hui c’est anticiper les mutations qui se préparent demain avec des salariés nomades, la disparition du bureau fixe ou de l’open space tel qu’on le connaît aujourd’hui et une recherche toujours plus forte d’équilibre entre productivité et qualité de vie au travail. Voici à quoi pourrait ressembler le travail du futur.

#1  Le télétravailC’est incontestablement devenu la norme. Si avant la crise sanitaire, un travailleur sur cinq était en télétravail au moins un jour par semaine en 2019, ces chiffres ont littéralement explosé puisqu’on estime aujourd’hui que 1 travailleur sur 2 est en télétravail. 16% des travailleurs travaillent complètement depuis leur domicile.

Cette tendance montre que la vie professionnelle peut se faire indépendamment de la présence physique sur le lieu de travail. Il est fort à parier que tant les entreprises que les travailleurs se rendent compte des bénéfices à tirer de cette expérience dans la qualité de vie au travail. Le cadre légal entourant le télétravail devra être adapté pour permettre le recours plus large au télétravail.

#2  Moins besoin de bureauxLe recours massif au télétravail aura un impact sur les entreprises dont les salariés peuvent travailler à distance. Fini les plateaux d’open space gigantesques, plus besoin de multiplier les espaces avec des bureaux fixes qui restent sous ou pas utilisés. A l’avenir, les employés pourraient ne se rendre sur le lieu de travail que pour des réunions, des brainstormings, des formations… Il faudra donc repenser totalement l’espace.

Pour les entreprises et les PME, c’est l’occasion de revoir leur politique immobilière. Diminuer la surface et donc le coût de leur structure. Des choix qui auront un impact aussi en termes de consommation d’énergie, mais aussi de mobilité. Certaines start-up dans des capitales européennes où les loyers sont hors de prix ont déjà fait le choix de ne pas disposer d’un bureau physique.

#3  Gestion humaine différenteLe recours au travail à distance n’a pas qu’un impact sur le lieu du travail, mais aussi sur le management et la notion de bien-être au travail. On ne gère pas les équipes de la même manière lorsqu’on se voit tous les jours que lorsqu’on est à distance en permanence. Une entreprise ne se pilote pas uniquement avec des KPI, le paramètre humain est important. Dans une collaboration à distance, le bien-être psycho-social des travailleurs est une priorité. C’est pourquoi il faut trouver de nouvelles solutions pour garder le contact avec les collègues et ne pas déshumaniser les relations de travail.

#4  La digitalisation pour tousIl n'y a pas que les lieux de travail qui vont changer. La manière de travailler va changer pour tout le monde avec l’accélération de la digitalisation. La digitalisation de l’activité n’est plus l’apanage des entreprises technologiques ou des grandes entreprises. Les PME et les petits commerces s’adaptent en proposant des e-shops, des clic&collect, pour garder un contact avec leur clientèle. Ce qui est aujourd’hui un modèle de crise sera demain l’opportunité pour chacun de développer son activité au-delà des frontières de sa propre communauté.