Menu
Blog Employeurs

Comment déterminer le salaire brut de votre nouveau travailleur ?

Employeurs | 03 juin 2020

Tout travail mérite salaire, reste à savoir lequel. Voici les différents éléments à prendre en compte au moment de négocier le montant de la rémunération avec votre nouvelle recrue.

Notre dossier 'Engagez votre premier travailleur'
Comment déterminer le salaire brut de votre nouveau travailleur ?
Calculer le coût salarial est une étape indispensable lorsque vous embauchez votre premier collaborateur. C’est de ça, en grande partie, que dépendra l’équilibre de vos comptes, et donc la bonne santé de votre entreprise. Déterminer le salaire brut de votre nouvelle recrue ne doit dès lors pas se faire à la légère.

Mais qu’entend-on par salaire brut ? En Belgique, cette notion recouvre bien plus que la simple rémunération des heures de travail. Elle englobe aussi tous les à-côtés, qu’il s’agissent des avantages extra-légaux, des heures supplémentaires, des pécules de vacances, ou encore des primes.
 
Un minimum légal à respecterQuel que soit le profil de votre futur collaborateur, son salaire devra être au moins égal au minimum légal fixé dans la convention collective de travail (CCT) de votre secteur. Et si celui-ci n’existe pas, vous serez alors tenu de respecter le revenu minimum mensuel garanti.

Pour un même poste en revanche, tous les candidats n’auront pas droit au même salaire brut. Les plus âgés et plus expérimentés pourront évidemment prétendre à une rémunération plus élevée que leurs cadets moins qualifiés. À vous de voir dès lors si vous pouvez vous permettre d’embaucher un spécialiste déjà opérationnel, ou si vous préférez au contraire, pour assurer, favoriser le mentoring et la formation en interne pour limiter les coûts.
 
La loi de l’offre et de la demandeDans tous les cas, un petit benchmark s’impose pour vous faire une idée. La rémunération brute de votre nouvelle recrue devra en effet refléter la moyenne du marché si vous voulez attirer les talents, voire la dépasser vu le contexte de pénuries dont souffrent actuellement de nombreux secteurs.

Certains candidats sont d’ailleurs en position de force désormais lors des entretiens d’embauche. Tout est donc affaire de négociation pour faire mieux que la concurrence. Mais, pas de panique si vous disposez de moyens limités. Un salaire brut plus faible peut souvent être compensé par d’autres atouts.
 
Quelques astuces pour limiter votre coût salarial Lors de vos entretiens d’embauche, n’hésitez pas à vous vendre. Le salaire reste évidemment une composante essentielle pour la plupart des chercheurs d’emploi, mais ils sont de plus en plus à privilégier d’autres facteurs comme la flexibilité ou l’accès à certains avantages extra-légaux.

Certains de ces avantages vous donnent d’ailleurs droit, ainsi qu’à votre salarié, à des exonérations d’impôts et de cotisations sociales. À la clé : un salaire net plus important pour lui et une optimisation du coût salarial pour vous. C’est le cas par exemple des chèques-repas, des éco-chèques, du bonus salarial, ou encore du remboursement des frais de déplacement domicile-travail. Cela vaut le coup de faire le calcul, nous pouvons vous y aider.
 

Calculez le coût salarial de votre premier salarié

Grâce à notre outil de calcul, vous avez rapidement une estimation du coût salarial de votre premier collaborateur.

Utilisez notre simulateur de coût
Calculez le coût salarial de votre premier collaborateur
Ceci pourrait également vous intéresser :