Menu
Blog Employeurs

Combien vous coûte un travailleur ?

Découvrez la composition des coûts salariaux.
Employeurs | 15 octobre 2020 | Ecrit par David Dewilde

Vous souhaitez engager un nouveau collaborateur ? Ou optimiser vos coûts salariaux ? Quoi qu'il en soit, mieux vaut connaître la composition et le montant précis de ces charges. Cet article décrit les principaux éléments pas à pas. Vous y trouverez aussi des liens très utiles, comme le simulateur de coûts salariaux. C’est parti !

Combien vous coûte un travailleur ?
Contenu des charges salariales

En quoi consistent les charges salariales engendrées par un travailleur ?

Engager quelqu'un coûte cher en Belgique. Mais c'est un investissement qui renforce les capacités de votre entreprise et peut donc se révéler très rentable s'il est fait avec discernement.
 
Savez-vous exactement combien vous coûte un travailleur ? Et en quoi consistent précisément ces coûts ? Commençons par examiner la composition des coûts salariaux  engendrées par un travailleur.
 
Les principaux constituants des coûts salariaux sont

  • le salaire brut

  • les cotisations de sécurité sociale

Mais ce n'est pas tout. Vous devez aussi tenir compte de coûts supplémentaires tels que le pécule de vacances, la prime de fin d'année et une assurance accidents du travail. Vous pouvez en outre proposer des avantages extralégaux afin d'offrir une rémunération alternative à votre collaborateur. D'autres facteurs ont aussi une influence sur les charges salariales.

 
Vérifiez bien si vous avez tenu compte de tous les éléments. Cet article vous offre un tour d'horizon exhaustif.
 
Vous envisagez votre ou vos premiers recrutements ? Grâce à notre simulateur, vous calculerez très facilement vos coûts salariaux.

Calculez ici vos coûts salariaux

Différence ouvrier - employé ?

On a toujours établi une distinction entre ouvriers et employés. Dans la pratique, les différences s'estompent de plus en plus, mais certaines subsistent malgré tout.

Voici quelques exemples :
  • En principe, vous payez un employé une seule fois par mois, tandis qu'un ouvrier est payé deux fois par mois en fonction des heures prestées. 
  • C'est vous qui payez le (double) pécule de vacances de l'employé. Celui de l'ouvrier, quant à lui, est réglé par un fonds de réserve de la sécurité sociale.
  • Une différence importante réside dans les cotisations de sécurité sociale que vous payez à l'ONSS (Office National de Sécurité Sociale). Elles ne sont pas calculées de la même manière. 

De nombreux secteurs ont leur propre système d'avantages sociaux complémentaires : prime de fin d'année, indemnités complémentaires de chômage ou de maladie, pécule de vacances complémentaire, primes diverses…

Vous trouverez plus d'infos sur votre secteur ici

Comment détermine-t-on le salaire brut ?

Le salaire brut ou « salaire de base », c'est vous qui le déterminez. Mais en Belgique, il existe des salaires minimum à respecter. Ces salaires barémiques sont fixés par secteur (commission paritaire) et associés à une fonction ainsi qu'à un degré d’expérience. Ils sont également indexés.

Pas de salaires barémiques ? Dans ce cas, le RMMMG (Revenu Minimum Mensuel Moyen Garanti) est fixé par le Conseil national du travail. Tenez également compte de l'âge et de l'expérience de votre travailleur, ainsi que des accords conclus avec lui.

Vous n'êtes pas certain des salaires minimum ? Informez-vous auprès de notre secrétariat social.

La différence entre brut et net - le montant réellement perçu par le travailleur - dépend notamment de la situation personnelle du travailleur. Vous conviendrez donc d'un salaire brut lors des négociations salariales et de la conclusion du contrat.

En résumé : Les charges salariales engendrées par votre travailleur dépendent des facteurs suivants :

  • Son statut (ouvrier ou employé)
  • Sa fonction ou son niveau hiérarchique
  • Son âge et son expérience professionnelle (nombre d'années)
  • Le nombre d'heures prestées par mois
  • Le secteur d'activité de votre entreprise
Vous trouverez des explications claires et exhaustives sur le calcul des coûts salariaux ici

Avantages extralégaux et autres coûts

Chaque travailleur a droit à des jours de congés et donc à un pécule de vacances. Le montant exact dépend du nombre de jours prestés durant l'année calendrier précédente. Et qu'en est-il exactement du simple et du double pécule de vacances ? Découvrez tout ici.

Certaines composantes du package salarial autorisent un peu plus de flexibilité : les avantages extralégaux. Outre la rémunération, le package salarial comporte souvent une part de récompense.
Celle-ci est fiscalement attrayante, afin de motiver et fidéliser vos collaborateurs. Découvrez les possibilités de rémunération alternative.

Vos avantages en tant qu'employeur:
  • un boost pour votre image d'employeur
  • une arme dans la « guerre des talents »
  • un instrument pour optimiser votre politique HR
Dix avantages extralégaux qui réduisent vos coûts salariaux

Le saviez-vous ? Vous devez généralement intervenir dans les frais de déplacement domicile/travail de votre collaborateur. Et il existe encore d'autres primes et indemnités régies par une CCT propre à chaque secteur.

Qu'en est-il exactement dans votre secteur ? Informez-vous.

Cotisations sociales

Outre le salaire brut, vous payez aussi des cotisations de sécurité sociale à l'Office National de Sécurité Sociale (ONSS). La cotisation patronale s'élève à 25 % du salaire brut.
À cela s'ajoutent des cotisations sociales payées par le travailleur. Dans le secteur privé, on retient en moyenne 13,07 % sur le salaire brut.

Plus d'infos sur les cotisations sociales

Vous engagez votre premier travailleur ?

Dans ce cas, le tax shift a de bonnes nouvelles pour vous ! Jusqu'en 2021, vous êtes exonéré entièrement et à vie des cotisations patronales pour votre premier collaborateur.

Avantages pour le premier collaborateur

  • Exonération totale et à vie des cotisations patronales de base
  • Jusqu'à 20% de réduction sur votre précompte professionnel
  • 146 euros de réduction sur vos frais d'administration
  • Bonus pour les clients Securex : calcul gratuit et sur mesure des coûts salariaux pour une période de 5 ans

Avantages du 2e au 6e collaborateur inclus

  • Jusqu'à 13.750 euros de réduction sur vos charges salariales
  • Jusqu'à 20% de réduction sur votre précompte professionnel
  • Une déclaration ONSS optimale chaque trimestre
  • Bonus pour les clients Securex: calcul gratuit et sur mesure des coûts salariaux pour une période de 5 ans
Découvrez tout ce qu'il faut savoir sur le recrutement de travailleurs dans notre dossier

Précompte professionnel et coûts spéciaux

Outre les cotisations sociales, il faut payer le précompte professionnel : un impôt que vous retenez sur le revenu imposable - salaire brut moins les cotisations sociales - de votre travailleur. Le montant exact dépend du salaire et de la situation familiale de votre collaborateur. Découvrez ici comment le précompte professionnel est calculé.

Hormis le salaire de base et les cotisations sociales, d'autres éléments peuvent encore influer sur les charges salariales, comme le pécule de vacances et la prime de fin d'année.

Mais avez-vous également pensé aux éléments suivants ?
  • Prime d'assurance accidents du travail
  • Coûts inhérents à l'obligation de prévention et de protection au travail
  • Frais d'affiliation et de gestion pour le secrétariat social
  • Affiliation auprès d'une caisse de congés (uniquement pour les ouvriers)
De quoi se composent les coûts engendrés par un travailleur ? Calculez vos coûts salariaux en 3 clics

Besoin d'aide pour calculer les coûts salariaux engendrées par vos collaborateurs ? Contactez-nous !