Menu
Devenir freelance

Devenir indépendant ? Cette FAQ répond à vos questions

WTFAQ sur le démarrage en tant que freelance

En tant que freelance en herbe, vous vous posez de nombreuses questions, car la vie de freelance est loin d'être un long fleuve tranquille. Heureusement, vous n'êtes pas seul. Nos experts ont uni leurs connaissances afin de répondre aux questions les plus fréquentes des freelances débutants.

Vous ne trouvez pas la réponse à une question ?

Contactez-nous !
Devenir indépendant ? Cette FAQ répond à vos questions

Débuter comme freelance

Comme indépendant, puis-je exercer différentes activités, ou seulement une ?

Un indépendant peut faire enregistrer plusieurs activités. Ainsi, si vous êtes concepteur graphique, mais également doué avec un appareil photo ou un crayon , il est judicieux d'ajouter ces activités. Vous ne pouvez toutefois facturer que les services enregistrés pour votre entreprise.

N'oubliez pas que certaines activités demandent le respect de conditions précises. À titre d'exemple, si vous souhaitez combiner votre activité d'indépendant avec un petit établissement traiteur, vous avez besoin des autorisations adéquates pour travailler comme traiteur.

Entreprise unipersonnelle ou société ?

Le choix entre entreprise unipersonnelle et société dépend :

  • Du chiffre d'affaires que vous pensez réaliser
  • Du risque financier inhérent à vos activités

En règle générale, une société devient intéressante quand elle génère annuellement plus de revenus que nécessaire pour en vivre.

En cas de chiffre d'affaires élevé et/ou de risque financier important, mieux vaut opter pour une société. Cette étape est un peu plus difficile, car vous devez réaliser un plan financier, tenir une double comptabilité et établir un acte de fondation devant notaire, mais vos biens privés seront alors protégés. La création d'une société coûte donc plus cher, mais offre des options fiscales pour optimiser la valeur apportée dans le cadre privé. C'est une bonne manière de constituer une épargne.

Si vous pensez ne pas gagner beaucoup d'argent et que vos activités n'entraînent pas de risques excessifs, l'entreprise unipersonnelle est une solution idéale. Elle est très facile à créer et vous pourrez toujours passer à une société si vous gagnez davantage.

Plus de renseignements sur la forme de société qui vous convient le mieux ? Téléchargez le Guide Start2Freelance.

Un freelance paie-t-il plus d'impôts ?

Oui et non.

Dans le cas d'une entreprise unipersonnelle, vous relevez de l'impôt des personnes physiques, donc vous payez autant qu'un salarié ordinaire. Mais vous devez assumer vous-même votre protection sociale.

Dans le cas d'une société, vous pouvez bénéficier d'optimisations fiscales et vous payez donc un impôt réduit. Mais le seuil d'accès et les coûts de fondation d'une société sont plus élevés.

Voir Entreprise unipersonnelle ou société.

Un indépendant a-t-il besoin d'un comptable?

Vous pouvez vous charger vous-même de votre comptabilité mais nous vous conseillons de faire appel à un comptable professionnel, qui maîtrise le domaine. Ainsi, vous ne devrez plus vous soucier de remettre à temps votre déclaration TVA. Si vous démarrez en société, vous aurez besoin d'une double comptabilité.

Pas encore trouvé de comptable ? N'hésitez pas à nous contacter pour des conseils. Securex dispose d'un large réseau de comptables et experts comptables qui vous aideront volontiers. Dans votre recherche, informez-vous auprès de différentes parties et optez pour une personne avec laquelle le courant passe bien. La confiance est en effet cruciale dans cette relation.

Conseil : demandez au comptable s'il travaille avec des outils numériques. Ces derniers vous permettront de consulter et suivre plus aisément des chiffres !

Vous souhaitez un entretien personnalisé ? Nos experts vous accompagnent de A à Z lors de votre démarrage en tant qu'indépendant ! Demandez un videochat !

Comment trouver un bon comptable ?

Le choix d'un comptable est très important ! Dressez au préalable une liste de vos attentes par rapport à un comptable professionnel et prenez rendez-vous auprès de différentes parties avant de vous décider. Si vous avez déjà des entrepreneurs ou des freelances dans votre entourage, écoutez ce qu'ils disent de leur comptable.

Besoin d'aide ? Securex dispose d'un large réseau d'experts comptables qui pourront certainement vous apporter leur aide. Contactez-nous.

 

La protection sociale

Un indépendant est-il protégé en cas de maladie ?
En tant qu'indépendant, vous êtes protégé par la sécurité sociale, mais la couverture est moins importante que celle des salariés. Il est donc conseillé de souscrire une assurance complémentaire pour ne pas se retrouver sans revenus en cas de maladie ou d'accident. Ces assurances sont souvent moins chères qu'on ne le croit généralement.

Vous souhaitez de plus amples renseignements sur la sécurité sociale pour les indépendants ? Téléchargez le Guide Start2Freelance.

Perdrai-je mes avantages de salarié si je démarre comme freelance ?

Dans ce contexte, perdre n'est pas le terme adéquat. Comme indépendant, vous êtes responsable de votre package salarial et de votre protection sociale.

Cela dit, vous n'êtes pas seul : grâce aux conseils de Securex, vous pouvez bénéficier grosso modo des mêmes avantages que les salariés.

Après affiliation auprès de la caisse d'assurance sociale de Securex, vous aurez droit au congé de maternité, à une assurance invalidité, etc. Avec quelques assurances sur mesure pour indépendants, vous aurez la certitude d'être suffisamment protégé.

Si vous débutez en tant qu'indépendant à titre principal et cessez de travailler pour un employeur, certains avantages propres aux salariés prendront fin. Ainsi, les montants déjà accumulés dans des assurances de groupe seront maintenus mais ne seront plus complétés par de nouveaux versements.

Pour chaque avantage dont vous bénéficiez en tant que salarié, il existe une alternative en tant qu'indépendant.

Informez-vous !

Existe-t-il un statut entre indépendant et salarié ?

Oui. Vous pouvez aussi travailler en « midlance ».
Le « midlancing » est un concept relativement récent qui combine l'incertitude relative du freelance et la sécurité du salarié.

Vous conservez votre liberté de freelance car vous :

  • Choisissez vos tâches et clients
  • Déterminez votre tarif journalier
  • Gérez la durée de votre projet et vos temps de travail
  • Déterminez votre salaire mensuel

Et si vous disposez de ressources suffisantes dans votre « caisse-bonus », vous pouvez augmenter temporairement votre salaire. Comment fonctionne cette caisse-bonus ?

Expliquons-le via un exemple : si vous facturez 10 000 euros par mois et que vous voulez un salaire de 2 000 euros, vous épargnerez environ 6 000 euros dans votre caisse-bonus. Si la réserve est suffisante, vous pourrez, par exemple, augmenter votre salaire certains mois.

Le statut de midlance n'entraîne pas non plus de charges administratives. Vous n'avez aucun souci à vous faire pour les contrats, les aspects légaux du paiement de votre salaire, l'envoi de factures ou votre protection en cas de chômage.

Plus d'infos sur le travail en midlance via OpenWork ? Contactez-nous.

Travailler comme freelance

Un freelance peut-il accepter plusieurs tâches en même temps ?
Oui.
C'est même l'un des grands avantages du statut d'indépendant. Il n'y a aucune limite légale au nombre de tâches que vous pouvez accepter.

Autrement dit, chaque opportunité saisie est une possibilité d'exploiter vos talents.
Veillez simplement à avoir suffisamment de temps pour finaliser vos tâches, afin de ne décevoir aucun client. Les clients apprécient plus la transparence et le courage de dire « non » qu'un travail mal fait ou fourni en retard.

Vous souhaitez parler de vos idées ? C'est possible via notre vidéochat. Nos experts vous accompagnent de A à Z lors de votre démarrage comme indépendant !

Demandez un vidéochat !
Où puis-je trouver de nouveaux clients et projets en tant que freelance ?

Les premiers clients viennent généralement de votre propre réseau. Mais veillez à être présent sur les réseaux sociaux, inscrivez-vous à des plateformes en ligne telles que ProUnity et nouez des contacts avec des agences de recrutement.

Chaque secteur est unique mais investissez d'ores et déjà dans les clients que vous avez. S'ils sont satisfaits, ils vous apporteront certainement de nouvelles opportunités.

D'ailleurs, êtes-vous déjà membre de Freelancers In Belgium sur Facebook et/ou LinkedIn ? C'est la plus grande communauté de freelances en Belgique.

Comment puis-je fixer mon tarif journalier ou horaire ?

Votre tarif journalier et horaire dépend de nombreux indicateurs. Commencez par répertorier vos coûts : matériel de travail, cotisations sociales, comptable, assurances éventuelles, transport,... Le tout en prévoyant une marge suffisante pour pouvoir en vivre.

L'un des principaux indicateurs pour calculer votre tarif réside toutefois dans votre valeur sur le marché. Mieux vaut en effet tenir compte de ce que l'on paie sur le marché pour votre type de profil. Demandez conseil sur les plateformes, informez-vous dans votre réseau ou via le réseau de Freelancers in Belgium.

Montrez-vous également vigilant durant vos négociations avec votre client potentiel. Soyez bien conscient des conséquences qu'une augmentation ou diminution de votre tarif peut entraîner pour vous.
Conseil : informez-vous auprès d'autres indépendants de votre réseau sur le prix qu'ils demandent à leurs clients et la façon dont ils l'ont déterminé.

Ou utilisez le simulateur de Securex afin de découvrir par vous-même votre tarif idéal.

Un indépendant n'est-il pas trop solitaire ?

La vie d'indépendant n'est pas forcément synonyme de solitude. Sauf si vous en décidez ainsi. Entourez-vous d'autres indépendants afin d'apprendre, d'échanger des idées et de constituer un réseau.

Ainsi, vous pouvez notamment rejoindre le réseau Freelancers in Belgium via ses réseaux sociaux : Facebook et LinkedIn. C'est la plus grande communauté de freelances en Belgique, qui organise régulièrement des initiatives intéressantes à l'intention des indépendants.

Je ne suis pas un commercial, donc je n'imagine pas me vendre comme freelance. Comment faire ?

Si vous voulez démarrer en tant que freelance, vous devrez consacrer du temps à attirer des clients en assurant votre visibilité. Mais vous ne devez pas devenir un colporteur pour autant. Soyez visible sur les réseaux sociaux, utilisez un profil LinkedIn professionnel et affiliez-vous auprès d'associations pertinentes. Le plus important c'est d'avoir confiance en vous et votre produit. Ainsi, vous ne devrez pas vous « vendre » : juste aider les gens à résoudre un problème. Ils seront donc enchantés de vous voir.

L'essentiel, c'est de pouvoir décrire correctement votre valeur ajoutée en tant que freelance. Montrez clairement qui vous êtes, quels sont vos talents et comment vous pouvez les mettre au service d'une solution.

Si vous avez besoin d'aide pour ce faire, contactez-nous. Nos coachs-experts vous réservent un parcours adapté.

Comment combiner mon travail de freelance avec la recherche de nouveaux projets, la gestion de mon marketing, l'administration et la comptabilité ?

En tant que freelance et gérant d'entreprise, vous devrez assumer différents rôles. Cela demande une bonne organisation et de solides compétences en gestion du temps - des capacités qui se développent généralement d'elles-mêmes. Les périodes chargées alternent avec les moments plus calmes ; si vous n'avez jamais le temps de travailler à votre propre marketing, c'est qu'au fond, vous n'en avez pas besoin.

À vous donc d'en choisir le moment. Vous voulez fournir un maximum de travail « facturable » ? Effectuez ces tâches après les heures de travail ou externalisez-les au maximum. Vous pouvez aussi y consacrer quelques heures de travail. Mais il s'agira alors de « temps non payé ».

Vous souhaitez parler de vos idées ? C'est possible via notre vidéochat. Nos experts vous accompagnent de A à Z lors de votre démarrage en tant qu'indépendant !
 

Dois-je me spécialiser ou rester généraliste ?

Tout dépend des services proposés, de votre groupe cible et de votre stratégie de développement. Il est vivement recommandé d'y réfléchir avant de démarrer, mais vous pourrez toujours rectifier le tir en cours de route, vu que vous êtes votre propre patron.

En tant que généraliste, vous pouvez aborder un groupe de clients plus étendu, mais vous aurez davantage de concurrence d'autres freelances. À l'inverse, vous pouvez vous profiler plus aisément en tant que spécialiste et vous aurez moins de concurrence, mais votre marché sera aussi plus restreint. À vous de déterminer vos priorités.

D'autres questions ? Nos experts sont prêts à vous accompagner de A à Z dans vos débuts en tant qu'indépendant, donc demandez un vidéochat !
 

Ceci pourrait également vous intéresser :
Vous avez envie de devenir freelance et vous avez déjà un projet concret ? Démarrez comme freelance