Login
Mobilité durable

Voiture de société ou salaire : comment choisir ?

Déductibilité, coûts et ATN des voitures de société

Les voitures de société sont aussi populaires auprès des employeurs que des travailleurs, mais les alternatives ne manquent pas. Comment décider si vous souhaitez proposer une voiture de société dans le package salarial ? Et le cas échéant, quel type de voiture proposer ? Découvrez les avantages et les inconvénients des voitures de société et le choix le plus adapté à votre entreprise.

Demandez conseil sur les voitures de société
Avantages

Les avantages d’une voiture de société

Les voitures de société sont de plus en plus écologiques, ce qui fait d’elles un choix respectueux de l’environnement, mais également avantageux pour les employeurs et les travailleurs :
 
Vos avantages en tant qu'employeur En tant qu’employeur, vous optimisez vos coûts salariaux tout en contribuant au bien-être de vos travailleurs :
 
  • La voiture de société est beaucoup plus avantageuse qu’une augmentation du salaire brut
  • Les coûts liés à la voiture (leasing ou achat) sont déductibles fiscalement, tout comme les frais complémentaires (entretien, assurances et carburant pour votre parc automobile).
Les avantages pour vos travailleurs Votre travailleur fait de grosses économies tout en gagnant en confort :
 
  • Il ne doit pas acheter de voiture lui-même
  • Il bénéficie généralement d’une carte carburant
  • Il économise les coûts liés à l’entretien, aux réparations et à l’assurance
  • Il peut utiliser la voiture à des fins privées moyennant une taxe (avantage toute nature)
Vous souhaitez en savoir plus sur le rôle que jouent les voitures de société dans votre politique d’avenir ou sur la manière d’établir une politique mobilité intelligente ?

  Participez au webinar gratuit
Formule

Voiture de société : leasing ou achat ?

Si votre travailleur choisit une voiture de société au lieu d’une rémunération, le temps est venu de déterminer comment vous mettrez cette voiture à sa disposition : via un leasing ou via un achat. Les deux options présentent leurs avantages. Votre décision sera basée sur les besoins de votre entreprise.
 

Acheter une voiture de société

Lorsque vous achetez une voiture de société, vous en êtes immédiatement le propriétaire :
 
  • La voiture est inscrite à votre bilan et vous amortissez le prix d’achat chaque année à une période choisie.
  • Si vous souhaitez céder la voiture, le produit de la vente vous reviendra directement.
  • Vous devez payer la totalité du montant immédiatement, ce qui doit être faisable du point de vue de votre budget.
  • Lorsque vous achetez la voiture à l’aide d’un prêt, les intérêts sont 100 % déductibles.
 

Acquérir une voiture de société via un leasing

Si vous n’avez pas le budget pour faire un achat, vous opterez pour un leasing. Lorsque votre voiture de société est sous leasing, vous obtenez les droits d’utilisation moyennant le paiement d’un montant mensuel pendant la durée du contrat. Par contre, la société de leasing reste le propriétaire légal de la voiture.

Bon à savoir sur le leasing :
 
  • Vous achetez la voiture à crédit, ce qui vous donne une plus grande marge de manœuvre financière pour réaliser d’autres investissements dans l’intervalle.
  • La société de leasing s’occupe des démarches administratives et de l’assurance. Elle propose généralement aussi des options telles que l’entretien et l’assistance dépannage. De quoi vous simplifier la vie !
  • Au bout du compte, vous payez plus que si vous aviez acheté la voiture vous-même.
  • Les vélos de société sont également disponibles en leasing.
Vous souhaitez intégrer des voitures de société dans votre politique de rémunération ? Recevez des conseils des experts Securex sans engagement.

  Conseils sans engagement


Échanger un avantage de toute nature pour financer une voiture de société

Vos travailleurs aimeraient vraiment avoir une voiture de société mais ils ne sont pas éligibles ou votre budget ne vous le permet pas ? En tant qu’employeur, vous pouvez leur proposer d’échanger leur rémunération. Vos travailleurs échangeront une partie de leur salaire brut ou leur prime de fin d’année contre une voiture de société.

Cette approche présente plusieurs conditions :
  • le barème salarial doit continuer à être respecté
  • ce n’est pas possible dans tous les secteurs ou dans toutes les entreprises.
Qu’ils choisissent une voiture de société ou une rémunération financière, les travailleurs prennent cette décision sans contrainte. Lorsque vous proposez un plan cafétéria, vos travailleurs bénéficient d’une flexibilité beaucoup plus grande.

Vous hésitez entre l’achat et le leasing ? Vous ne savez pas si vos travailleurs souhaitent et peuvent échanger leur salaire contre une voiture de société ? Nos experts vous donneront des conseils sur mesure.

  Conseils d'expert
Avantage toute nature

La voiture de société, un avantage toute nature (ATN)

Comme une voiture de société est une forme de rémunération, il est imposé par le gouvernement via l’avantage toute nature (ATN). Cet ATN est soumis au précompte professionnel, ce qui signifie que la valeur de l’avantage est prise en compte en plus du salaire selon les barèmes habituels du précompte professionnel.

On se base sur un avantage forfaitaire ou l’avantage toute nature. Pour les voitures de société, le montant forfaitaire est déterminé par :
  • la valeur catalogue
  • la dégressivité intégrée en fonction de l’âge de la voiture
  • les émissions de CO2.
L’ATN d’une voiture électrique est d’ailleurs très bas, ce qui est avantageux pour tous.
 

Les voitures de société écologiques, la solution de demain

Avec des initiatives gouvernementales axées sur l’écologie telles que le budget mobilité, il est judicieux d’opter dès maintenant pour un parc automobile écologique :
 
  • les voitures électriques sont soumises à la plus haute déduction fiscale
  • Suivies des voitures à faibles émissions de CO2
  • Si l’on tient compte de tous les coûts (tels que l’achat et la consommation), sur une période de cinq ans, une voiture électrique qui coûte cher s’avère finalement plus économique. Consultez la comparaison entre une Mercedes Classe-C et une Tesla Modèle 3.

La carte carburant de l'entreprise

Si vous souhaitez proposer une carte carburant en plus de la voiture de société comme rémunération alternative, celle-ci aura le même ATN que la voiture. Le précompte et la contribution sont donc calculés en fonction des émissions de CO2 de la voiture au lieu de la quantité de carburant consommée.

Par ailleurs, vous pouvez également proposer une carte carburant sans voiture de société, bien que cela soit plus difficile sur le plan administratif que l’échange de rémunération contre une voiture de société. Vous devez en effet faire la distinction entre :
  • Les déplacements professionnels pour votre compte en tant qu’employeur
  • Les déplacements entre le domicile et le travail
  • Les déplacements à titre privé
En outre, le calcul des impôts et des cotisations sociales diffère drastiquement :
  • Les déplacements professionnels sont exonérés de précompte professionnel et d’ONSS
  • D’un point de vue fiscal, les déplacements entre le domicile et le travail relèvent de l’ATN, mais pas selon l’ONSS. Vous payez donc un précompte professionnel, mais pas de cotisations sociales.
  • Pour les déplacements à titre privé, vous payez un précompte professionnel et l’ONSS.
Vous souhaitez en savoir plus sur l’aspect comptable ? Adressez-vous aux experts de Securex.

Enfin, nous vous recommandons d’opter pour une solution sur mesure. Tous les travailleurs ne voudront pas échanger leur rémunération contre une voiture de société, et les solutions de mobilité sont nombreuses.

Obtenez les meilleurs conseils en matière d’optimisation salariale pour votre entreprise.
 
Voiture de société ou rémunération pour vos travailleurs ? Obtenez nos conseils
Ceci pourrait aussi vous intéresser :
Mobilité durable pour entreprise : solutions et conseils

Nous travaillons plus souvent à la maison et gagnons en conscience écologique. Grâce au budget de mobilité, vous faites le choix d’une mobilité durable ou douce tout en combinant vos différentes options à une politique de mobilité intelligente. Suivez le guide.

Tout sur la mobilité durable
Budget mobilité : calcul et définition

Le gouvernement a mis en place le budget mobilité dans le cadre de ses efforts visant à réduire le trafic en Belgique. En résumé : le budget mobilité encourage les travailleurs à opter pour des solutions de mobilité respectueuses de l’environnement. Nous vous expliquons tout ce qu’il faut savoir.

Apprenez-en plus
Mbrella, l’outil mobilité pratique

Grâce à Mbrella, vous établissez en quelques clics une politique de mobilité avec plus de 100 possibilités. Le mieux ? C’est totalement gratuit jusqu’à 250 travailleurs

Découvrez-en plus