Menu
Mobilité durable

Proposer un vélo de société : découvrez vos options

Tout sur les vélos de société ainsi que la mobilité pour votre entreprise et vos travailleurs

On ne présente plus la voiture de société en leasing. Mais saviez-vous que vos travailleurs pouvaient également prétendre à un vélo de société en leasing ? Les employeurs sont de plus en plus nombreux à proposer un vélo en plus du package salarial existant. Et cela n’est pas pour déplaire aux travailleurs, puisqu’il leur permet de s’extirper des embouteillages, de bouger plus ou encore de se déplacer de manière plus écologique. Vous découvrirez ici toutes les possibilités des vélos de société.

Des questions sur les vélos ? Contactez-nous !

Les avantages d’un leasing vélo

Vos avantages
  • Des travailleurs plus satisfaits
  • Une solution sans impact sur votre budget
  • Une procédure administrative simple
Les avantages de vos travailleurs
  • Moins d’embouteillages, moins de stress
  • Une mobilité plus flexible
  • Réduction de la sédentarité
Vélo de société

Proposer un vélo de société à ses travailleurs

C’est un fait : d’une manière ou d’une autre, nous allons tous devoir nous déplacer de manière plus écologique. L’avantage, c’est que plus la demande augmente, plus les possibilités sont nombreuses. Le vélo de société plaît de plus en plus et est également une solution d’avenir sur le plan fiscal.

Qui dit moins de voitures sur la route dit moins d’embouteillages, et donc moins de stress et moins de pollution dans le monde. Qui pourrait s’opposer à cela ?

Découvrez-en plus sur les possibilités en matière de mobilité.

  Téléchargez l’Ebook gratuit


Un vélo de société : par où commencer ?

En tant qu’employeur, vous pouvez proposer un vélo de société à vos travailleurs de deux manières :
  • en achetant le vélo via votre société et en le mettant à disposition de votre travailleur,
  • en optant pour le leasing vélo, qui peut éventuellement faire partie d’une rémunération flexible
Achat

Acheter un vélo de société

En cas d’achat, c’est la société qui est propriétaire, et les vélos sont amortis sur une période minimale de trois ans. L’achat est 100 % déductible fiscalement.

Les liquidités dont votre entreprise doit disposer pour réaliser un tel achat sont souvent le plus gros frein. Selon le type de vélo et le nombre que vous souhaitez acheter, la facture peut fortement grimper.

Vous pouvez le mettre à la disposition de vos travailleurs, mais pas le leur donner (une possibilité offerte par le leasing vélo), car le gouvernement verrait cela comme un salaire dissimulé.
 
Leasing

Un vélo de société en leasing

En 2020, plus de 50 000 travailleurs belges profitent de leur leasing vélo pour aller au travail. Mais comment cela fonctionne-t-il exactement ?
 
  • Le travailleur loue un vélo sur le long terme via son employeur (la plupart du temps avec possibilité de le racheter).
  • Tout comme le leasing voiture, le leasing vélo est généralement une formule tout compris : votre travailleur peut également profiter de services complémentaires tels que l’assistance dépannage, l’assurance, un budget entretien et éventuellement des accessoires comme un casque.
  • Tout au long du leasing (la plupart du temps trois ans), le travailleur paie une cotisation mensuelle.
  • Au bout de cette période, le travailleur peut racheter le vélo à une valeur résiduelle d’au moins 16 % du prix d’achat.


Leasing vélo libre de l’avantage toute nature (ATN)

Si votre travailleur utilise un vélo en leasing pour aller au travail, il ne devra pas payer d’avantage toute nature supplémentaire. Et il paiera donc moins d’impôts. Le vélo de société est donc très avantageux par rapport à la voiture de société, qui est déjà fortement taxée (et qui risque de le devenir encore plus).
 
Via package salarial

Le leasing vélo, un élément du package salarial

Il est possible d’intégrer le leasing vélo au package salarial de vos travailleurs. Concrètement, cela signifie que le coût du leasing est directement calculé avec le salaire brut du bénéficiaire du leasing (votre travailleur).

Le leasing vélo est avantageux d’un point de vue budgétaire et fiscal pour l’employeur. Mieux encore, les frais liés à l’installation d’un parking pour vélo et de vestiaires, à l’indemnité kilométrique, etc. (bref, tout ce qui pousse à utiliser le vélo) sont 100 % déductibles fiscalement.

Le coût pour le travailleur est également très limité. Il ne s’élève qu’entre 30 et 50 € par mois et comprend entre autres le contrat d’entretien.
 
Exemple - un leasing vélo comme partie du salaire
 
1. Employé (marié, sans enfants) avec un salaire mensuel brut de 3 500 €  B. Personne isolée, mais avec un salaire mensuel de 3 414,97 € et un vélo de société (électrique) d’une valeur de 3 600 €
  Euros (par mois)   Euros (par mois)
Salaire brut 3 500 Salaire brut 3 414,97
Cotisation ONSS -457,45 Cotisation ONSS -446,34
Montant imposable 3042,55 Montant imposable 2968,63
Précompte professionnel -820,06 Précompte professionnel -783,95
Contribution spéciale -33,01 Contribution spéciale -32,07
Net 2 189,48 Net 2 152,61
La différence entre le scénario A et le scénario B s’élève à 36,87 € par mois :
  • En échange, le travailleur obtient à la fin des trois ans du contrat de leasing un vélo d’une valeur de 3 600 €
  • Et un contrat d’entretien pratique tout au long de cette période
S’il devait acheter le vélo avec son salaire net, cela lui coûterait bien plus cher.


Combiner le leasing vélo à une indemnité kilométrique vélo

Il est également tout à fait possible de combiner un leasing vélo avec une indemnité kilométrique vélo, surtout si vos travailleurs viennent au travail uniquement à vélo. Et comme le montant maximal de l’indemnité est de 0,24 € au kilomètre parcouru, vos travailleurs pourront facilement récupérer le coût limité du leasing.

En d’autres mots, le leasing vélo est extrêmement intéressant.
 

Échanger un avantage de toute nature pour financer un vélo de société

En tant qu’employeur, vous avez la possibilité de proposer à vos travailleurs un vélo (électrique) en échange d’une réduction de leur salaire brut ou de leur prime de fin d’année, dans le cadre d’un plan cafétéria ou non.

Cette approche présente plusieurs conditions : le barème salarial doit continuer à être respecté, ce qui n’est pas possible dans tous les secteurs ou dans toutes les entreprises.

Vous souhaitez en savoir plus sur l’échange d’un avantage de toute nature contre un vélo de société ? Nos experts évaluent votre situation et cherchent avec vous une solution adaptée.

  Contactez-nous
Indemnité vélo

Indemnité vélo : comment ça fonctionne ?

L’indemnité vélo est une indemnité octroyée aux travailleurs qui se rendent au travail à vélo. Elle est calculée sur la base du nombre de kilomètres parcourus et est exonérée de cotisations sociales jusqu’à 0,24 €.

En tant qu’employeur, c’est vous qui déterminez le montant de l’indemnité vélo. Sur cette base, vous pouvez facilement calculer l’indemnité vélo annuelle. Pour cela, tenez compte :
 
  • de la distance en kilomètres qui sépare le domicile et le travail,
  • du nombre de jours que le travailleur utilise le vélo pour venir au travail, de l’indemnité vélo fixée.
Exemple – Si votre travailleur habite à 10 km du travail, qu’il l’utilise 200 jours par an pour se rendre au travail et que vous fixez l’indemnité vélo à maximum 0,24 € :

20 km/jour (aller-retour) X 0,24 €/km X 200 jours/an = 960 €/an

Voici quelques autres questions que vous pourriez vous poser :
 

Est-il obligatoire d’octroyer une indemnité à tous les travailleurs qui viennent à vélo ?

Il n’y a pas d’obligation générale qui impose d’octroyer une indemnité vélo, mais il se peut qu’une CCT ait légiféré cet aspect dans votre secteur.
Il est toutefois toujours possible de proposer une indemnité vélo sur base volontaire en concluant un accord à l’échelle de votre entreprise.
 

À combien s’élève l’indemnité vélo ?

Le montant maximal exonéré est désormais de 0,24 €, bien qu’il revienne à l’employeur de choisir de suivre le montant maximal ou non. Vous pouvez fixer un montant inférieur (ou supérieur) pour votre entreprise.
 

Pourquoi octroyer une indemnité vélo ?

L’indemnité vélo est une manière intéressante fiscalement et simple administrativement de faire plaisir à vos travailleurs. Vous montrez ainsi au sein de votre entreprise que la santé de votre personnel, mais aussi celle de la planète, vous tient à cœur.
Le vélo de société est un élément majeur de votre politique de mobilité. Encouragez vos travailleurs à se mettre en selle ! Contactez-nous
Ceci pourrait également vous intéresser :
Mobilité durable : le nouvel objectif de votre entreprise

À l’heure où les embouteillages ne font que s’allonger et que le télétravail prend de plus en plus de place, la voiture de société n’est pas toujours la meilleure solution pour les déplacements de vos travailleurs. Il est donc plus que nécessaire de réfléchir à la mobilité durable ou douce. Les options sont aujourd’hui très intéressantes et avantageuses.

Tout sur la mobilité durable
Plan cafétéria : optez pour un package salarial flexible

Grâce au plan cafétéria, vous proposez à vos travailleurs un package salarial flexible sans impacter votre budget. Vos travailleurs ont ainsi la possibilité de choisir eux-mêmes leurs avantages extra-légaux en fonction de leurs besoins. Résultat ? Un vrai coup de boost pour leur motivation ! Et tout le monde y gagne, vu que cela ne vous coûte pas un euro de plus.

Lancez-vous
Budget mobilité : calcul et définition

Le gouvernement a mis en place le budget mobilité dans le cadre de ses efforts visant à réduire le trafic en Belgique. En résumé : le budget mobilité permet aux travailleurs d’échanger une voiture de société contre une voiture écologique et/ou des solutions de transport alternatives de leur choix. Nous vous expliquons tout ce qu’il faut savoir.

Apprenez-en plus