Menu
Blog Employeurs

Bien-être au travail : 5 conseils pour rendre un salarié heureux

Employeurs | 06 mai 2020

Le marché de l’emploi reste tendu dans de nombreux secteurs. Au point qu’embaucher un salarié et le retenir est devenu un vrai défi dans de nombreux secteurs. Vous avez donc tout à gagner à veiller à son bien-être.

Voici les pistes à suivre.

Notre dossier 'Engagez votre premier travailleur'
Bien-être au travail : 5 conseils pour rendre un salarié heureux

A l’heure d’engager votre premier travailleur, il est donc très intéressant de penser à établir un plan bien-être au sein de votre entreprise.

En rendant les employés plus heureux au travail, ceux-ci sont deux fois moins malades, six fois moins absents et surtout neuf fois plus loyaux.
Agence Américaine GALLUP 

#1  Créez un environnement sûr

S’épanouir implique de se sentir en sécurité, tant sur le plan physique que mental. Votre plan de bien-être doit comprendre toutes les consignes de sécurité relatives à l’utilisation des machines, mais aussi la réglementation en matière sanitaire – très importante pour bien gérer l’après-coronavirus –, et bien sûr les procédures à suivre en cas d’incendie, par exemple.

Ne laissez pas votre nouvelle recrue livrée à elle-même. Ne vous contentez pas de lui remettre de la documentation. Au contraire, expliquez-lui les différentes instructions et assurez-vous que celles-ci ont été bien intégrées.

#2  Organisez un accueil digne de ce nom

Tout aussi important que le sentiment de sécurité, le sentiment d’appartenance vous aidera aussi à motiver et fidéliser votre nouveau collaborateur. Quoi de plus agréable en effet que de travailler dans une atmosphère conviviale ?

Donnez le ton dès le début en organisant un accueil chaleureux. Faites-lui visiter les lieux, familiarisez-le avec les outils de travail et expliquez-lui votre rôle dans l’activité.

#3  Offrez des perspectives d’évolution

Pouvoir se projeter dans l’avenir est essentiel. N’hésitez pas donc à aborder la question de l’évolution avec votre nouveau travailleur, dès son arrivée. Présentez-lui les formations qui lui permettront de gravir les échelons et d’étoffer ses compétences. Avec la digitalisation, le monde du travail est en perpétuel changement. Une mise à jour régulière est donc indispensable.

#4  Jouez la carte de l’autonomie

D’après la dernière enquête nationale du bonheur menée par l’Université de Gand, seuls 55% des Belges estiment bénéficier de suffisamment d’autonomie au travail. Et la tendance risque bien de se renforcer, les jeunes générations aspirant à plus de confiance et de collaboration avec leur manager.

Fixez donc des objectifs réalistes avec votre collaborateur et faites le point régulièrement. Le reste du temps, laissez-le s’organiser comme il l’entend, tout en restant disponible en cas de problème.

#5  Sondez régulièrement votre collaborateur

Échanger est devenu crucial en entreprise. Donnez du feedback le plus souvent possible à votre collaborateur, mais surtout, écoutez-le. C’est l’occasion de découvrir ce qui influence son fonctionnement de manière positive ou négative, et de déceler les améliorations possibles. Vous vous assurerez ainsi qu’il reste impliqué dans le développement de l’entreprise et donc motivé !

Votre premier recrutement étape par étape

Dans nos vidéos, découvrez comment engager du personnel et faire de votre premier recrutement une réussite !

Regardez gratuitement nos 5 vidéos
Votre premier recrutement étape par étape
Ceci pourrait également vous intéresser :