Menu
Blog Employeurs

Vos aides et avantages pour recruter

Employeurs | 19 février 2020

Pour recruter un premier collaborateur, il existe beaucoup de dispositifs d’aides et de primes à disposition des entreprises particulièrement utiles en cette période. Petit lexique pour vous y retrouver dans cette jungle d’incitants à l’embauche.

Notre dossier 'Engagez votre premier travailleur'
Vos aides et avantages pour recruter

Pas toujours facile de s’y retrouver ! Ces matières dépendent en effet de plusieurs niveaux de pouvoirs et selon que votre entreprise est située en Région Flamande, Wallonne ou Bruxelloise, les avantages ne sont pas toujours les mêmes. Lorsque les mesures sont fédérales, elles bénéficient à tout le monde de la même manière. Explications.

#1 Effets du tax shift

Lors de la dernière législature, on a beaucoup entendu parler du tax shift. Le tax shift est un dispositif qui a pour but de faire glisser la charge de la fiscalité sur le travail, très importante en Belgique, vers d’autres secteurs de la fiscalité (les revenus du capital, les accises, les revenus immobiliers, la consommation, la pollution …).

Une des mesures phares du tax shift pour relancer la croissance et inciter les entreprises à recruter est une aide à l’engagement du premier salarié pour les entrepreneurs . Un dispositif d’aide qui est encore disponible jusqu’au 31 décembre 2020 et dont il serait dommage de se priver car cette aide permet d’être exonéré à vie des cotisations patronales sur le premier recrutement. Cette exonération n’est pas liée au travailleur mais bien au premier engagement. L’avantage reste en application même si le travailleur quitte l’entreprise et qu’il est remplacé par un autre. 

Découvrez-en davantage dans notre blog : Embaucher cette année plutôt que l’an prochain, quels coûts allez-vous économiser ?

#2 Aides à l'emploi

Dans les aides régionales, il existe un type de soutien particulièrement intéressant pour les entreprises qui recrutent un collaborateur dans les groupes cibles (jeunes, âgés ou de longue durée).
Il s’agit de systèmes comme Activa (Bruxelles), Impulsion (Wallonie) et  l’aanwervingsincentive (Flandre) dont le principe est de verser au travailleur une allocation de travail. Celle-ci est déduite du salaire net du travailleur qui touchera la même chose mais l’employeur devra quant à lui verser moins. La durée et les montants de l’allocation varient selon les régions et peuvent être majorés pour certaines catégories de travailleurs.

#3 Primes et subsides

En plus des exonérations fiscales et des allocations à l’emploi, il existe également tout un système de primes et incitants pour les employeurs qui recrutent. Pour en bénéficier, il suffit de recruter un collaborateur dans les groupes-cibles définis par les régions. En général, on parle de chômeurs jeunes, âgés, de longue durée, handicapés… Des primes à la formation existent également pour les travailleurs moins diplômés. Bref, tout un arsenal de mesures pour vous permettre de faciliter le recrutement.

Besoin d’aide pour vous guider dans les méandres des aides au recrutement ?

Nous sommes à votre disposition pour répondre à toutes vos questions et vous aider à faire les bons choix en effectuant les bonnes démarches. Contactez-nous !

Calculez le coût salarial de votre premier salarié

Grâce à notre outil de calcul, vous avez rapidement une estimation du coût salarial de votre premier collaborateur.

Utilisez notre simulateur de coût
Calculez le coût salarial de votre premier collaborateur
Ceci pourrait également vous intéresser :