Login
Service & Contact Lex4You
Login

Tout savoir sur la PLCI pour indépendant (pension libre complémentaire)

Une pension confortable en payant moins d’impôts

La pension légale d’un indépendant n’est pas très élevée. Pour maintenir votre niveau de vie, vous devez donc épargner. Grâce à la Pension Libre Complémentaire pour Indépendants (PLCI), vous constituez un capital pension complémentaire et bénéficiez en outre d’un avantage fiscal. 

Contactez-nous

Les avantages de la PLCI

  • Vous complétez votre pension légale
  • Vous bénéficiez d’un des meilleurs taux d’intérêt du marché (0,85 %* en 2022*) ainsi que de parts bénéficiaires éventuelles **
  • Vous récupérez jusqu’à 70 % du montant épargné grâce à une réduction d’impôts et à une diminution des cotisations sociales
  • Vous déterminez vous-même combien vous épargnez et à quel rythme
  • Vous bénéficiez de tous les avantages d’une offre sur mesure

* Le taux d’intérêt garanti ‘1 an’ en vigueur lors d’un paiement de primes est garantie sur ce paiement de prime jusqu’au 31/12 de l’année en cours. 

** Les parts bénéficiaires éventuelles dépendent des résultats réalisés par Securex Vie et sont fixées chaque année par son Assemblée générale. 

Qu’est-ce qu’une PLCI ?

La PLCI : définition

La PLCI ou pension libre complémentaire pour indépendants est une assurance qui vous permet de cotiser afin de compléter votre pension légale. Car on le sait, la pension des indépendants n’est pas très élevée. Vous devez donc mettre de l’argent de côté pour pouvoir constituer un capital pension complémentaire et maintenir votre niveau de vie une fois que vous aurez arrêté de travailler. Et le tout est avantageux fiscalement !


Comment ça marche ?

  • Vous établissez la cotisation que vous souhaitez payer. En 2022, le plafond de la PLCI est fixé à 3 447,62 €. Votre prime maximum est également calculée en fonction de vos revenus professionnels d’il y a trois ans ou des cotisations sociales que vous payez. À vous de déterminer si vous souhaitez payer votre prime tous les mois, tous les trimestres, tous les semestres ou tous les ans.
  • Les primes payées à titre de frais professionnels sont déduites de vos impôts et vous ne payez aucune taxe sur celles-ci. 
  • Vous payez moins de cotisations sociales, puisque le montant de base pour leur calcul est plus faible. 
  • Vous pouvez demander une avance sur votre capital pour l’achat, la construction, la rénovation ou la réparation d’un bien immobilier
  • Au terme du contrat, votre capital est taxé de manière très avantageuse. 
  • Vous êtes dirigeant d’entreprise ? Vous pouvez combiner votre PLCI à un Engagement Individuel de Pension (EIP) pour optimiser davantage votre retraite. 
  • La durée du contrat est de minimum 5 ans. Il sera liquidé dès le début de la pension légale (soit 66 ans en 2025 et 67 ans en 2030).
  • Où déclarer la PLCI ? Lorsque vous complétez votre déclaration fiscale, votre pension complémentaire doit être indiquée dans le Cadre XVII (dirigeants d’entreprise), XVIII (indépendants en dehors des professions libérales) ou XIX (professions libérales), en fonction de votre statut. 


PLCI : pour qui ?

Tous les indépendants peuvent demander une PLCI. La pension libre complémentaire s’adresse aux indépendants actifs : 

  • en société 
  • en personne physique 
  • en conjoint aidant 

Attention, si vous êtes indépendant à titre complémentaire, vous pouvez prétendre à la PLCI à deux conditions cumulatives : 

  • payer des cotisations sociales aussi élevées qu’un indépendant à titre principal  
  • être indépendant à titre complémentaire depuis au moins 3 années civiles complètes. 

Si ce n’est pas le cas, vous pourriez bénéficier d’une assurance groupe ou d’un fonds de pension via votre employeur afin de compléter votre pension légale. 


Vous payez déjà vos cotisations sociales chez Securex ? Si vous souscrivez une PLCI chez Securex, nous adapterons automatiquement vos primes de manière à ce que bénéficiez toujours de l’avantage fiscal maximal. Vous serez également assuré que votre prime sera toujours calculée correctement. Pas d’inquiétude si vous vous faites contrôler, donc ! 


PLCI : quel pilier ?

En Belgique, la pension se compose de 4 piliers : 

  • La pension légale : la pension prévue par l’État belge 
  • La pension complémentaire 
  • L'épargne-pension et l’épargne à long terme
  • L’épargne sans avantage fiscal : tout effort personnel, comme un compte d’épargne, un investissement immobilier, etc. 

La pension libre complémentaire pour indépendant appartient donc au deuxième pilier. La PLCI est l’équivalent de l’assurance groupe ou le fonds de pension que les employeurs proposent à leurs travailleurs salariés. 

Contactez-nous pour en savoir plus

Les primes d'une PLCI

La PLCI : quels montants?

Vous avez décidé d’opter pour une PLCI, mais vous voudriez avoir une idée précise des primes que vous allez verser ? Suivez le guide. 


Comment calculer la PLCI ?

Les primes de la PLCI se calculent sur la base de vos revenus professionnels (d’il y a 3 ans). Un indépendant peut verser jusqu’à 8,17 % de ses revenus nets, jusqu’à un plafond de 3 447,62 € (avec un minimum de 100 €). Notez que vous bénéficiez d’un taux d’intérêt garanti de 0,85 % en 2022 sur les primes que vous versez, augmenté d’éventuelles participations bénéficiaires. 

Imaginons que vos revenus nets imposables s’élèvent à 15 000 €. Vous pouvez déduire jusqu’à 8,17 % de ce montant en charges professionnelles. Vous obtenez donc une PLCI de 1 255,50 €. 


15 000 € x 8,17 % = 1 255,50 €


L’avantage à l’impôt des personnes physiques s’élèvera alors à 306,38 €. Au niveau des cotisations sociales, vous épargnerez 251,23 €. L’avantage fiscal total est donc de 557,60 €, ce qui représente une récupération de la prime PLCI à 45 %. 

Vous souhaitez avoir une idée concrète de la pension que vous allez toucher une fois que vous aurez arrêté de travailler ? Securex vous propose des outils pratiques pour réaliser une simulation en toute facilité. 


PLCI ou PLCI sociale ?

Outre la PLCI ordinaire que nous venons de présenter, il existe également la PLCI sociale. Mais en quoi sont-elles différentes ? 

Bien qu’elles servent toutes les deux à vous aider à constituer un capital pour votre retraite, la PLCI sociale est pourvue d’un volet de solidarité et d’une protection supplémentaire. La PLCI sociale peut notamment intervenir en cas de : 

  • Décès 
  • Invalidité à la suite d’une maladie ou d’un accident 
  • Incapacité de travail 
  • Maternité

Vous pouvez donc épargner encore plus (9,40 % des revenus et jusqu’à 3 966,67 € de plafond annuel) et payer moins d’impôts et de cotisations sociales. 


PLCI, EIP ou CPTI ?

Si vous êtes le dirigeant indépendant de votre société, vous avez le choix entre la PLCI et l’EIP, ou vous pouvez combiner les deux. Les indépendants en personne physique ne peuvent donc pas conclure d’Engagement individuel de pension (EIP). 

Ces deux systèmes présentent des fonctionnements et des avantages distincts. En voici un récapitulatif : 

  • En général, les primes de la PLCI sont payées par l’indépendant lui-même. 
  • La PLCI est déductible et permet donc de payer moins d’impôts, mais aussi moins de cotisations sociales
  • La PLCI n’est pas rétroactive. Vous ne pourrez récupérer que l’année en cours. Vous constituez donc votre capital à partir de votre première prime. 
  • La PLCI peut servir d’avance dans le cadre d’un projet immobilier
  • Les primes de l'EIP sont financées par la société elle-même.  
  • L’EIP est déductible de l’impôt des sociétés. 
  • L’EIP est rétroactive. Vous pouvez donc l’utiliser pour financer des années de carrière précédentes lors desquelles vous n’avez pas cotisé. 
  • Dans le cadre de l’EIP, une avance peut être prélevée pour l’achat d’un bien immobilier. 

Vous n’êtes pas dirigeant d’entreprise ? Sachez que l’équivalent de l’EIP pour les « non dirigeants » existe désormais. Il s’agit de la Convention de pension pour travailleur indépendant (CPTI). Elle permet à présent aux indépendants en personne physique (et donc sans société) de se constituer une pension complémentaire. 

La CPTI présente l’avantage d’une réduction d’impôt de 30 % si votre pension totale ne dépasse pas 80 % de vos revenus.  

À vous de choisir la solution qui est la plus adaptée à votre situation actuelle et à vos futurs besoins !

La PLCI pour les prestataires de santé

Vous travaillez dans le monde médical et vous êtes conventionné ? Sachez que vous pouvez également souscrire à la PLCI sociale, à la différence près que vous pourrez demander une allocation annuelle à l'INAMI afin de financer un contrat de Revenu Garanti et/ou de PLCI sociale. Grâce à cette épargne, vous pourrez optimiser votre retraite ou assurer vos arrières en cas de perte de revenu à la suite d’une incapacité de travail, un décès, etc. 


Attention ! Cette PLCI sociale n’est pas déductible en personne physique, car elle est financée par l’INAMI. L’allocation INAMI annuelle s’adresse aux : 

  • médecins 
  • dentistes 
  • pharmaciens 
  • kinésithérapeutes 
  • logopèdes 
  • infirmiers à domicile indépendants (à titre principal) 


Pour bénéficier du statut social, vous devez remplir plusieurs conditions

  • Adhérer à l’Accord national médico-mutualiste en vigueur 
  • Et ce pour l’année entière 
  • Avoir un numéro INAMI 
  • Avoir exercé dans le cadre de la loi relative à l’assurance obligatoire soins de santé pendant toute l’année 
  • Atteindre un seuil d’activité minimal au cours de l’année de la prime. 
Vous souhaitez en savoir plus sur la PLCI ?

Contactez-nous
Combinez la PLCI pour Indépendants avec les solutions suivantes :