Login
Service & Contact Lex4You
Login
Employeurs

Dépression vs. burn-out : comment les reconnaître?

Le burn-out et la dépression présentent un certain nombre de symptômes communs, mais il s'agit bien de deux troubles différents, qui nécessitent chacun une approche distincte. Découvrez les différences et apprenez comment soutenir vos collaborateurs concernés.

Posté le 19 mai 2022

Symptômes similaires mais problèmes sous-jacents différents

On confond souvent burn-out et dépression, ce qui n'est pas surprenant. Après tout, les symptômes sont similaires. Les personnes sont apathiques et moroses, elles souffrent de culpabilité et de problèmes de concentration, elles se replient sur elles-mêmes et ont des difficultés à dormir. 

Cependant, il existe une différence importante au niveau des symptômes : 

  • Le burn-out est avant tout un trouble lié à l'énergie. Les gens veulent travailler, mais ne peuvent plus le faire. Ils sont dans un état d'épuisement total, sont cyniques quant à leur valeur professionnelle et doutent de leurs capacités.  

  • La dépression est plutôt un trouble de l'humeur. Les patients sont capables, mais ne veulent pas continuer.  

Si les symptômes ne sont pas déterminants, la cause des problèmes l'est : 

  • Dans le cas du burn-out, la cause est claire. Après des années à ignorer le surmenage, une personne est totalement épuisée mentalement et physiquement. En plus d'une vie professionnelle et privée exigeante, cela peut aussi être attribué au perfectionnisme, à une tendance à faire plaisir aux gens et à ne pas vouloir abandonner. 

  • En cas de dépression, la surcharge de travail n'est qu'une des nombreuses causes possibles. C'est une combinaison de toutes sortes de facteurs. Pensez aux bouleversements majeurs de la vie (par exemple, une perte importante, la naissance d'un enfant), à une prédisposition génétique, à certains médicaments, à la solitude, etc. Tous ces aspects peuvent, dans une mesure plus ou moins importante, déclencher une dépression.  

Le saviez-vous ?

Depuis le début de la pandémie de corona, 60 % de plus d'employés sont au bord de l'épuisement professionnel. Il est également apparu que cinq caractéristiques (professionnelles) spécifiques sont responsables de 41 % de toutes les plaintes de burnout. Lisez tout sur nos recherches ici. 

Un diagnostic correct pour un meilleur accompagnement

Le burn-out et la dépression nécessitent une approche différente.  

Les gens peuvent se remettre d'un burn-out en changeant structurellement leur manière de voir la vie. Les pilules ne soigneront pas le burn-out - au mieux, elles peuvent vous aider à mieux dormir ou à supprimer temporairement les symptômes de l'anxiété. Dans le cas de la dépression, les médicaments seuls sont évidemment insuffisants, mais les antidépresseurs constituent un élément important du processus de guérison. 

En d'autres termes, il est essentiel de bien identifier le problème. Ainsi, les personnes souffrant de burn-out ou de dépression peuvent recevoir l'aide appropriée

Le saviez-vous ?

Si un burn-out n'est pas traité correctement, il peut évoluer vers une dépression. Au-delà de la situation personnelle difficile des personnes en burn-out, le déséquilibre hormonal (par exemple, trop d'adrénaline, trop peu de mélatonine et de cortisol) joue également un rôle. 

Votre responsabilité en matière de stress, de burn-out et de dépression

1. Comment détecter un burn-out?

Le conseiller en prévention (aspects psychosociaux) présent sur le lieu de travail peut apporter un soutien précieux en intervenant sur le plan personnel et collectif :  

La personne de confiance joue également un rôle crucial. Surtout lorsque le manager lui-même est un facteur de stress, il peut être un interlocuteur privilégié. La personne de confiance est à l'écoute, sert de médiateur entre les parties et aide à trouver une solution.    

2. Vous soupçonnez un dépression?

Lorsqu'une personne présente des symptômes de dépression, il est inutile d'intervenir dans l'environnement de travail. Le médecin du travail ou le conseiller en prévention aspects psychosociaux doit orienter la personne vers un médecin généraliste ou un autre prestataire de soins spécialisés dans les meilleurs délais. 

Mieux vaut prévenir que guérir!

Mieux vaut prévenir que guérir ! 

Dans notre formation sur le stress au travail nous vous donnons, à vous et à vos collaborateurs, un aperçu des signes de tension excessive et nous vous enseignons des techniques pour y faire face de manière positive.   

En tant que manager ou responsable RH, vous jouez un rôle important dans la prévention. Développez une politique intégrée de bien-être psychosocial pour prévenir le mauvais stress. 

De plus, notre Service externe de prévention et de protection est officiellement reconnu pour assurer la formation de base et le recyclage des conseillers en prévention et des personnes de confiance. La formation permanente n'est pas seulement obligatoire, elle est essentielle pour aborder correctement le bien-être psychosocial de vos collaborateurs. 

Ceci pourrait également vous intéresser :