Menu
Blog Employeurs

7 conseils pour se remettre en selle après la crise du coronavirus

Créez un environnement de travail sûr et bienveillant
Employeurs | 07 juin 2021 | Ecrit par Eva Praet

La crise du coronavirus n’est pas encore terminée. Son impact social reste important et nous en ressentirons les effets pendant longtemps encore. Y compris au sein de nos organisations. La résistance individuelle des collaborateurs varie et, à l’approche d’un retour à la vie normale, un intérêt et un engagement sincères envers les travailleurs sont absolument indispensables. Aménagez donc un lieu de travail sécurisant sur le plan émotionnel et encouragez chaque collaborateur à se donner à nouveau à fond.

7 conseils pour se remettre en selle après la crise du coronavirus
Résilience et résistance : chaque collaborateur est différent

L’être humain est résilient par nature et réagit souvent bien face à l’adversité. Même pendant cette crise mondiale.

Et pourtant ... les facteurs de stress personnels, les épreuves et les défis affectent sa résistance. L’impact de la crise est différent pour chacun. C’est pourquoi chacun a sa manière d’envisager le retour à la vie normale.

Les barrières psychologiques telles que la peur de la contamination, les questions profondément ancrées sur son identité et le sens de son travail, la peur de l’échec ou la crainte de quitter le cocon sécurisant de son foyer sont réelles. Il est important que les employeurs en soient conscients et en tiennent compte autant que possible.

Vous disposez cependant, au sein de votre organisation, de quelques outils pour guider vos collaborateurs dans leur retour à la vie normale.
  7 conseils pour soutenir vos collaborateurs Il devient plus facile pour les collaborateurs de se remettre en selle si un intérêt sincère est porté à leur bien-être. Impliquez-vous en tant qu’employeur et montrez-le. Offrez une aide pratique et un soutien émotionnel dans la mesure du possible.

1. Intéressez-vous sincèrement et demandez aux collaborateurs comment ils vont

  • Accordez-leur de l’attention Consacrez du temps à vos collaborateurs. Montrez de l’intérêt et de la compréhension pour ce qu’ils ressentent, à la fois lors du retour et pendant la période qui suit. Tenez-vous au courant, de manière proactive, de leur situation.
  • Demandez-leur régulièrement comment ils vont. Ne faites pas de déclarations du type Je vous laisse tranquille maintenant. Non, demandez plutôt : Quel impact cette période a-t-elle eu sur vous ? Que ressentez-vous à l’occasion de la reprise 
  • Posez des questions concrètes : À quelles difficultés êtes-vous confronté(e) ? Que puis-je faire pour vous ? Ou Puis-je vous aider à surmonter vos difficultés ? Ne vous limitez donc pas à : Dites-moi si je peux faire quelque chose pour vous.
Restez également en contact avec les collaborateurs malades.

2. Informez-vous sur les besoins et nécessités

Demandez à vos collaborateurs ce dont ils ont besoin pour se remettre en selle. Faites-le en personne, ou par le biais d’une enquête. Quel soutien pratique est nécessaire pour pouvoir et vouloir travailler ? Comment l’organisation maintient-elle la connexion du personnel ?

  • Fournissez du matériel de travail adapté et des équipements de protection individuelle et communiquez à chaque collaborateur des instructions claires sur la manière de les utiliser.
  • Donnez des conseils en matière d’ergonomie pour l’adoption d’une bonne posture de travail, par exemple la hauteur de l’écran.
  • Mettez en place des routines dans la journée de travail.
  • Aménagez des moments de contact afin que les collaborateurs restent informés des évolutions de l'organisation et de leurs collègues
  • Organisez une concertation numérique et continuez à investir dans la formation

Comment se sentent vos travailleurs ?

Le bien-être au travail est la clé de la réussite de votre entreprise ! Découvrez les différents outils proposés par Securex pour mesurer le bien-être de vos collaborateurs.

Mesurez le bien-être de vos collaborateurs

3. Prenez au sérieux les craintes et le stress de vos collaborateurs et apportez-leur du soutien
  • Montrez que vous reconnaissez les sentiments de peur (par exemple, de contamination) et d’insécurité. ​Rassurez les collaborateurs et insistez sur le fait que ce sont des réactions normales dans les circonstances actuelles.
  • Un collaborateur présente des signes de stress ? Parlez-en avec lui/elle et soyez attentif(ve) aux symptômes qui nécessitent un soutien supplémentaire.
  • Renforcez la résilience des collaborateurs et fournissez des ressources pour apprendre à gérer les préoccupations personnelles et les problèmes psychologiques.
  • Adaptez au besoin la politique d’accueil et de suivi existante.

Cette politique est généralement mise en place pour les événements majeurs qui surviennent à un endroit et à un moment précis. Elle est désormais également nécessaire pour réagir face à une situation stressante de longue durée.

4. Faitez-leur entrevoir des perspectives (d'avenir)

Clarifiez la situation et communiquez de manière efficace et transparente. Les sentiments de peur, les malentendus, les frustrations ou les réactions agressives sont ainsi atténués.

Exposez clairement la situation au sein de votre organisation et l’impact persistant de la crise.

Quelques points d’attention :

  • Faites simple - Communiquez des mises à jour régulières mais faciles à gérer sur les accords, mesures et moyens de protection (pratiques).
  • Dites très clairement à vos collaborateurs ce qu’ils peuvent attendre de vous.
  • De même, exprimez clairement ce que vous attendez de vos collaborateurs.
  • Faites savoir aux collaborateurs où obtenir un soutien complémentaire, par exemple auprès d’un médecin du travail et d’un psychologue. Veillez à ce que ce soutien soit accessible.
  • ​Rassurez les collaborateurs en leur expliquant que la transition vers une nouvelle méthode de travail requiert un temps d’adaptation et d’accoutumance et qu’ils peuvent prendre le temps nécessaire.
5. Félicitez vos collaborateurs pour leurs efforts

Ne considérez pas l’engagement et la flexibilité de vos collaborateurs comme coulant de source.
Remerciez-les pour les efforts consentis au cours de la période écoulée. Faites-le régulièrement et pas seulement lors de la reprise de la vie normale.

6. Intégrez les petites victoires et intégrez-les dans le processus de changement

Tirez les leçons de cette période difficile : analysez les points d’apprentissage positifs et surprenants et développez-les.

Pour bon nombre d’organisations, le télétravail, les réunions virtuelles et l’apprentissage en ligne étaient des concepts lointains jusqu’à la crise du coronavirus. À présent qu’elles en ont également découvert les aspects positifs, elles ont tout intérêt à saisir l’occasion de les intégrer de manière durable dans l’organisation du travail.

7. Encouragez un mode de vie sain et l'autonomie

Organisez des ateliers et proposez un plan d’auto-soins dans le cadre duquel l’organisation encourage les collaborateurs à prendre soin d’eux-mêmes.

Montrez le bon exemple en tant qu’employeur : respectez les règles de sécurité et prenez soin de votre santé physique et mentale.
 

Renforcez la santé mentale de vos collaborateurs

Securex propose un certain nombre d’ateliers, de formations et de sessions en ligne sur le bien-être mental et physique.

Un aperçu de notre offre