Se connecter
Service & Contact e-Shop Securex.be
Se connecter

Qu'entend-on par isolé au sens fiscal ?

Les isolés paient le taux le plus élevé de précompte professionnel (barème I) sur leurs revenus professionnels. Ils bénéficient également d’une réduction spécifique.

Dernière mise à jour le 4 mars 2022

Sont considérés comme isolés du point de vue fiscal :

  • les célibataires ;
  • les concubins ;
  • les personnes mariées ou les cohabitants légaux :
    • pour l'année du mariage ou de la déclaration de cohabitation légale ;
    • pour l’année au cours de laquelle les cohabitants légaux se marient si la cohabitation légale a eu lieu la même année que le mariage ;
    • à partir de l'année qui suit celle au cours de laquelle il y a eu séparation de fait à condition que celle-ci soit effective pour toute la période imposable ;
    • pour l'année de la dissolution du mariage ou de la séparation de corps ou de la cessation de la cohabitation légale ;
    • qui sont des habitants du royaume, lorsqu'un seul des conjoints recueille des revenus professionnels qui sont exonérés par convention et qui n'interviennent pas pour le calcul de l'impôt afférent aux autres revenus du ménage, pour un montant supérieur à 11.430 euros ;
    • qui sont des non-résidents, lorsqu'un seul des conjoints recueille en Belgique des revenus soumis à l'impôt et que l'autre conjoint a des revenus professionnels de source belge qui sont exonérés par convention ou des revenus professionnels de source étrangère, d'un montant supérieur à 11.430 euros.

 

Tous les articles sur  État civil et personnes à charge