Se connecter
Service & Contact e-Shop Securex.be
Se connecter
La gestion des risques dans votre entreprise

Comment réaliser la prévention? Inventaire et évaluation des risques (IER)

Afin de promouvoir le bien-être des travailleurs lors de l'exécution de leur travail, l’employeur doit appliquer les principes de prévention parmi lesquels le principe de l'évaluation des risques occupe une place centrale.

Dernière mise à jour le 11 mars 2022

Principes de prévention

Les principes de prévention que l’employeur doit respecter sont :

  • Eviter les risques;
  • Si ces risques ne peuvent être éviter, il faut alors les évaluer
  • Combattre les risques à la source;
  • Remplacer ce qui est dangereux par ce qui n'est pas dangereux ou par ce qui l’est moins;
  • Prendre des mesures de protection collective par priorité à des mesures de protection individuelle;
  • Adapter le travail à l'homme en ce qui concerne la conception des postes de travail, le choix des équipements et des méthodes de travail;
  • Dans la mesure du possible, tenir compte de l'évolution de la technique pour limiter les risques;  
  • Limiter les risques de lésion grave en prenant des mesures matérielles par priorité à toute autre mesure;
  • planifier la prévention et la mise en œuvre de la politique de bien-être dans une approche intégrée
  • Informer les travailleurs, leur donner des instructions appropriées et les accompagner
  • Prévoir une signalisation de sécurité et de santé adaptée là où c’est nécessaire

Système dynamique de gestion des risques

L’analyse des risques s’inscrit dans une approche planifié et structurée que constitue le Système Dynamique de Gestion des Risques. Ce système tient compte de l'interaction qui existe ou peut exister entre les domaines suivants :

  • La sécurité du travail;
  • La protection de la santé du travailleur au travail;
  • Les aspects psychosociaux du travail;
  • L’ergonomie;
  • L’hygiène du travail;
  • L’embellissement des lieux de travail;
  • Les mesures prises par l’entreprise en matière d’environnement, en ce qui concerne l’ influence que ces mesures pourraient avoir sur les domaines précédents

L'objectif de ce système est de permettre la planification de la prévention et l'exercice de la politique et c'est pourquoi il reprend quatre étapes :

  • L'élaboration de la politique : détermination des objectifs et des moyens nécessaires;
  • La programmation de la politique : les méthodes, les missions, les obligations et les moyens;
  • La mise en œuvre de la politique;
  • L'évaluation de la politique

Analyse de risque en 3 étapes

La politique de prévention se déroule suivant un schéma déterminé. La base est l'analyse des risques ou inventarisation et évaluation des risques (IER), à savoir : reconnaître les risques et en évaluer la gravité.

Etape 1 : inventarisation des dangers

Tous les facteurs et aspects du travail qui peuvent causer des nuisances (accident, maladie ou désagréments) sont répertoriés. A cette fin vous réalisez un examen approfondi de tous les postes de travail.

Différents outils peuvent vous y aider :

  • Rapports d'accidents du travail
  • Rapports des conseillers en prévention
  • Statistiques
  • Demandes des travailleurs eux-mêmes

Etape 2 : détermination des risques

Un même danger peut présenter plusieurs risques. Le gaz peut provoquer l'asphyxie mais également exploser. Pour chaque risque vous vérifiez les différentes possibilités.

Vous établissez également une liste des travailleurs qui sont exposés à un risque.

Etape 3 : évaluation des risques

Pour évaluer le risque il est nécessaire d'estimer les dommages qu'il pourrait provoquer ainsi que la fréquence à laquelle ce dommage pourrait survenir.

Comment le mesurer ?

  • La méthode de Kinney est souvent utilisée pour évaluer les risques des tâches effectuées ou du fonctionnement des machines. Cette méthode se base sur 3 paramètres :
    • La probabilité qu'un événement dangereux survienne
    • La fréquence d'exposition à la situation dangereuse
    • Les conséquences possibles

Ces paramètres sont quantifiés. Le score de risque est ensuite obtenu en multipliant ensemble les trois facteurs susmentionnés. Sur base des chiffres obtenus ont peut classer les risques du moins dangereux au plus dangereux.

  • Les risques chimiques peuvent être évalués en mesurant leur concentration sur le lieu de travail. La concentration et le temps d'exposition des travailleurs déterminent les risques de dommage.
  • Les risques psychosociaux peuvent être évalués au moyen d'enquêtes.

L'analyse des risques est une activité continue. Changements, adaptations et interventions sortant de la routine exigent une nouvelle analyse de risques spécifique.

Exemples :

  • mise en service d'une nouvelle machine
  • démarrage d'un nouveau procédé
  • utilisation de nouveaux produits
  • entretien de machines
  • engagement de stagiaires ou d'intérimaires
  • travail avec des tiers
  • ...

Toutes ces activités ont des risques propres qui doivent être analysés.

Les mesures de prévention

Pour chaque risque vous prenez les mesures de prévention en vue de :

  • Prévenir les risques : supprimer ce qui est dangereux
  • Prévenir les dégâts : confiner les risques
  • Limiter les dégâts : boutons d'arrêts d'urgence et premiers secours

Les mesures de prévention doivent toujours suivre une certaine hiérarchie :

  • S'attaquer en premier lieu au risque à la source (exemple: substitution d'un produit dangereux par un produit inoffensif),
  • Mettre en place de mesures de prévention collectives (exemple: installation d'aspiration pour les fumées, émanations)
  • Mettre à disposition d'équipements de protection individuelle ( exemple : port d'un masque)

 

Tous les articles sur La gestion des risques dans votre entreprise