Se connecter
Service & Contact e-Shop Securex.be
Se connecter
La participation à la grève et le droit à la rémunération

Le travailleur empêché de travailler qui ne participe pas à la grève peut-il prétendre à une allocation de chômage temporaire ?

Celui qui est empêché de travailler en raison d'une grève est considéré par la réglementation du chômage comme chômeur temporaire.

Dernière mise à jour le 15 avril 2022

Dans des cas bien précis, cette mise en chômage temporaire peut ouvrir un droit à indemnisation.

Avec l'autorisation du Comité de gestion de l'ONEM, des allocations de chômage peuvent en effet être octroyées aux travailleurs pour lesquels le chômage est la conséquence directe ou indirecte d'une grève. Le Comité de gestion examine notamment si les travailleurs concernés peuvent avoir un intérêt à l'aboutissement des revendications des grévistes.

Le plus souvent, le Comité de gestion de l'ONEM décide toutefois de ne pas payer d'allocation temporaire de chômage.

Tous les articles sur La participation à la grève et le droit à la rémunération