Menu
Blog Entrepreneurs

Comment choisir le bon comptable ?

Entrepreneurs | 19 juillet 2018 | Ecrit par Ann Vanbergen

Que vous fassiez vos premiers pas en tant qu’indépendant ou que vous soyez un entrepreneur aguerri à la recherche d’un nouvel expert capable de jongler avec les comptes de votre entreprise, choisir un bon comptable est un must. Ne laissez donc rien au hasard lorsque vous choisirez le professionnel du chiffre qui vous épaulera.

Comment choisir le bon comptable ?
QualifiéVotre comptable est l’une de vos principales personnes de confiance. Son rôle ? Se plonger au cœur de votre rêve d’entrepreneur, en l’occurrence les états financiers de votre entreprise. Vous n’accordez pas cette confiance à n’importe qui. Assurez-vous donc de toujours faire appel à un comptable qualifié.  

Vous avez déjà quelqu’un en tête ? Vérifiez si votre candidat est qualifié en examinant s’il est membre de l’un des instituts professionnels suivants :
La personne avec laquelle vous souhaitez travailler doit être membre d’un ou de plusieurs de ces organismes. Ce n’est pas le cas ? Le candidat ne peut alors pas exercer en tant que comptable indépendant, expert-comptable, fiscaliste, conseiller fiscal ou réviseur d’entreprise.
Vaste sélectionQuels tests votre comptable doit-il passer pour être admis dans un institut ?
  • Il réussit avant tout sa formation de base (niveau bachelier professionnel au moins).
  • Il passe ensuite un test d’admission (sauf à l’IPFC).
  • Il démontre ses connaissances pratiques durant une période de stage.
  • Il passe, enfin, des tests oraux et écrits approfondis.
S’il a passé toutes ces étapes avec brio, le candidat-comptable peut se targuer d’être qualifié. Mais ce n’est pas tout. Votre comptable devra dès lors suivre un recyclage annuel afin d’être toujours au fait de la législation et des changements les plus récents.

Collaborateurs supervisésQu’en est-il des collaborateurs qui travaillent sous une supervision dans un cabinet comptable ? Ils n’ont pas besoin d’être membres d’un institut parce qu’ils n’assument pas la responsabilité finale de leurs tâches, qui incombe à leur employeur.

Pas pour tousTout le monde ne peut pas s’improviser comptable. Mais le vôtre est qualifié ? Il a l’expertise nécessaire, se recycle en permanence et s’engage à respecter toutes les règles professionnelles ? Il est alors membre agréé d’un des instituts. Confiez-lui vos comptes en toute confiance.