Menu
Blog Entrepreneurs

Rédaction web : 5 erreurs à éviter en tant qu’entrepreneur [check-list]

Entrepreneurs | 10 mars 2020 | Ecrit par Marie Dalleur

À l’ère du numérique, vous souhaitez attirer vos prospects et clients à l’aide d’Internet. Et vous avez bien raison. Mais écrire pour le web exige un minimum de connaissances pour éviter le flop. Découvrez les 5 erreurs typiques que font les entrepreneurs en rédaction web et comment accrocher les internautes pour les pousser à l’action.

Rédaction web : 5 erreurs à éviter en tant qu’entrepreneur [check-list]
Écrire pour le web ? Une excellente idée pour susciter l’intérêt de vos prospects et clients et les pousser à l’action... à condition d’éviter ces 5 erreurs !
 
Pas le temps de lire ou envie d'aller à l'essentiel ? Téléchargez notre check-list '5 conseils pour bien écrire pour le web' !

Erreur n° 1 : bâcler les titres

Le titre est l’élément le plus important de votre rédaction web : c’est la première chose que lisent vos prospects et clients. Il doit donc leur donner une bonne impression et susciter d’emblée leur intérêt. Sinon... ils iront voir ailleurs. Peut-être chez un concurrent.

Comment rédiger un titre efficace ?

  • Soyez convaincant et direct : expliquez au lecteur l’avantage de poursuivre sa lecture.
  • Annoncez la couleur : indiquez le sujet du texte en début de titre.
  • Soyez clair : évitez jargon, abréviations et termes complexes.
  • Restez bref et concis : limitez vos titres à 8 à 10 mots.
  • Questionnez votre lecteur : formulez votre titre en interrogation.
  • Suscitez l’intérêt : piquez la curiosité du lecteur, sans l’induire en erreur. Chaque titre est une promesse à tenir !

Erreur n° 2 : être impersonnel
Chaque utilisation de votre site web et de votre application mobile est une conversation initiée par l’internaute
Janice Redish (Letting Go of the Words)

Ce n’est pas parce qu’un écran vous sépare que vous devez paraître froid et distant. La rédaction web est une conversation avec vos (futurs) clients : engagez le dialogue et construisez la relation au fil des échanges.

En plus d’être authentique et chaleureuse, une rédaction web personnelle, simple et directe suscitera et maintiendra l’intérêt de vos lecteurs. Elle gravera votre contenu et votre entreprise dans leur mémoire.

Comment vous adresser à vos lecteurs ?

  • Écrivez comme vous parlez : une rédaction web trop formelle instaure une distance.
  • Pensez au lecteur : considérez-le comme une personne, pas comme un public indéfini.
  • N’utilisez pas un style impersonnel : employez la première personne (« je » ou « nous ») et adressez-vous directement au lecteur (« vous »).
  • Interpellez l’internaute : intégrez-le dans votre contenu et questionnez-le.
  • Soyez naturel : rédigez des phrases courtes. Parfois même sans verbe. Ou en commençant par une conjonction.
  • Utilisez l’émotionnel comme levier d’engagement : ne laissez pas votre lecteur indifférent, faites parler votre personnalité.
  • Rédigez des textes fluides : relisez-les à voix haute. Ce ne sont ni des discours ni des dissertations.

Erreur n° 3 : ne parler que de soi
Votre but est d’aider les personnes que vous tentez de toucher, de créer de la valeur pour elles et de créer un contenu si utile qu’elles vous en remercieront... 
Ann Handley (Everybody writes)

Vous vous donnez corps et âme pour votre entreprise. Quoi de plus naturel que de vouloir la mettre en avant ? Grave erreur : vos lecteurs ne s’intéressent pas à vous. Ils cherchent une solution à leur problème, une réponse à leur question ou un moyen d’atteindre leurs objectifs.

En prouvant à vos lecteurs que vous connaissez et comprenez leurs attentes, leurs besoins et leurs défis, vous gagnerez leur confiance. L’idéal pour commencer ou poursuivre une relation commerciale !

Comment susciter l’intérêt de vos lecteurs ?

  • Mettez vos clients en exergue : utilisez au maximum le « vous » plutôt que le « je » ou le « nous ».
  • Faites preuve d’empathie.
  • Identifiez leurs problèmes et répondez-y en présentant les avantages de vos solutions.
  • Employez leur vocabulaire et des exemples de leur réalité.

Erreur n° 4 : trop parler

Les internautes ne lisent pas : ils scannent le contenu à la recherche d’un élément intéressant et pertinent.

Soyez le plus bref possible dans votre rédaction web. Vous aiderez vos lecteurs à comprendre votre contenu plus facilement et rapidement. Vous leur donnerez surtout envie de poursuivre leur lecture.

Comment alléger votre rédaction web ?

  • Ne vous éparpillez pas : couvrez un seul thème au sein d’un même contenu.
  • Adoptez la pyramide inversée : commencez par la conclusion, puis détaillez.
  • Soyez bref : rédigez des phrases de 10 à 15 mots. Et des paragraphes de maximum 3 phrases, avec une idée par paragraphe. Séparez-les par des intertitres.
  • Utilisez des listes à puces ou numérotées.
  • Restez simple : employez la voix active, un style direct et rythmé, des phrases simples.
  • Évitez les mots compliqués et le jargon.
  • Mettez les mots importants en gras.
  • Aérez avec du visuel : intégrez des images, vidéos et graphiques utiles et informatifs.

Erreur n° 5 : ne pas pousser à l’action

Les internautes ont besoin d’être guidés. Et vous, vous attendez probablement quelque chose d’eux : qu’ils vous contactent, laissent un commentaire, demandent un devis, téléchargent votre catalogue ou s’abonnent à votre newsletter. Montrez-leur la voie : utilisez un call to action (appel à l’action).

Comment pousser vos lecteurs à l’action ?

  • Utilisez un seul call to action : le lecteur risque de se sentir perdu s’il a trop d’options.
  • Répétez le call to action sous différentes formes : un lien, un bouton, un visuel…
  • Soyez bref et concret.
  • Utilisez des termes positifs : « Trouvez la voiture de vos rêves » plutôt que « Cherchez la voiture de vos rêves ».
  • Privilégiez la voix active et même l’impératif.
  • Tenez votre promesse : gardez une cohérence entre le call to action et le résultat de l’action.

Rédaction web efficace = meilleurs résultats

Vous connaissez désormais les 5 erreurs à éviter pour réaliser une rédaction web efficace. De quoi accrocher vos lecteurs, être lu et, surtout, les pousser à l’action.
A vous de jouer 😉

Check-list 5 conseils pour bien rédiger pour le web
Envie d’améliorer votre rédaction web ?

Téléchargez notre check-list « 5 conseils pour bien écrire pour le web » !