Menu
Blog Entrepreneurs

Comment gagner en confiance quand on est freelance ? [2e partie]

Entrepreneurs | 05 juin 2020 | Ecrit par Jenny Bjorklof

Comme je l'ai mentionné dans la première partie de cet article, il m'a fallu beaucoup de temps et beaucoup de confiance pour franchir le pas et passer du statut d'employé à celle de freelance.

Comment gagner en confiance quand on est freelance ? [2e partie]
Dans la première partie j'ai utilisé les citations et les dictons qui s'y trouvent comme le fil conducteur pour faciliter la transition. Dans la deuxième partie, je vous expliquerai comment le fait de m'entourer de mentors, de coaches et d'autres freelances a amélioré ma confiance en moi en tant que freelance. Et aussi comment d'autres personnes m'influencent et influencent mes choix.

Investissez dans votre look Mettez-vous sur votre 31 quand vous rencontrez des clients. Veillez à ce que vos profils en ligne, vos ressources numériques et tout le matériel que vous utilisez dans le cadre de vos activités reflètent votre personnalité professionnelle. Avant, je créais tout moi-même (et je ne suis pas designer) et ça fonctionnait. Mais après avoir fait appel à un designer professionnel et demandé à un coach de m’aider à choisir mes vêtements, ma confiance et mes activités sont entrées dans une toute nouvelle dimension.

Rejoignez une communauté de pairs Ça rassure de connaître et de rejoindre un groupe de semblables qui vivent les mêmes choses que vous. C’est la raison pour laquelle j’ai lancé la communauté Freelancers in Belgium, et le fait d’en être membre m’a apporté du réconfort.

Constituez-vous un réseauL’avantage est comparable à celui d’appartenir à une communauté, à la différence que l’accent est mis ici sur la constitution d’un réseau de clients, de partenaires et d’experts qui vous permettront de tirer des leçons et qui vous apporteront des références et du soutien.

Faites appel à un coachLe fait d’avoir un coach me pousse à réfléchir plus en profondeur sur la direction à donner à mon entreprise, tout en maintenant le cap sur mes objectifs. Mon coach m’aide à me concentrer sur ce qui compte et ce qui me pousse en avant ; et ce sont rarement les doutes et les incertitudes.
 
  • Faire appel à un coach? Lisez également ce blog

  • Trouvez-vous un mentorUn mentor peut vous éviter de commettre des erreurs, vous ouvrir son réseau et vous fournir des connaissances difficilement accessibles à propos de votre profession. J’ai travaillé pendant deux ans comme assistante virtuelle pour un investisseur dans des start-up. C’était plus qu’un client, c’était un mentor. Il m’a appris un tas de choses sur le monde de l’entreprise et la technologie en général, et sur les rouages du marketing en particulier. 

    Faites preuve d’humilité et demandez l’aide de personnes expérimentées. Elles prennent plaisir à transmettre leurs connaissances à la nouvelle garde. Elles aiment aider les jeunes et accéder, en échange, à des idées neuves qui ne sont pas entravées par des conventions désuètes.
    Ceux qui ne s’en fichent pas ne comptent pas et ceux qui s’en fichent, comptent.
    Dr. Seuss
    Se préoccuper de ce que les autres pensent mine la confiance. Mon remède ? La citation du Dr Seuss. Un participant à une formation que j’ai donnée sur LinkedIn m’a demandé si j’ajoutais « M. » à mes messages et si les gens ne se vexaient pas lorsque je ne le faisais pas. J’ai répondu que s’ils se vexaient, je ne devais probablement pas faire affaire avec eux. 

    Focalisez-vous sur eux, pas sur vous Quand je donne une présentation ou que je publie quelque chose, je m’efforce de porter mon attention sur le public. Je suis là pour le servir, pas pour être jugée. 

    Last but not least : Faites-en votre devoir J’estime qu’il nous incombe à tous de nous donner à 100 %, de partager, d’apprendre, de grandir et de vivre notre vie à fond. Cela implique de sortir de notre zone de confort de temps en temps. Depuis que j’en fais un devoir, je me concentre moins sur mon manque de confiance et je cherche davantage des moyens de faire de mon mieux. Je préfère faire partie des 2 %.


    Vous avez décidé de vous lancer comme freelance ? Start to Freelance de Securex vous vient en aide.
    Toute personne qui fonde sa propre entreprise se voit confronté à divers défis et se pose de multiples questions sur le statut social, la rémunération, la maladie, les coûts, etc.
    Start to Freelance a la réponse à ces questions et vous aidera tout au long du processus. 


      Planifiez dès maintenant votre videochat