Menu
Blog Entrepreneurs

En tant que dirigeant d’entreprise, comment m’assurer une sécurité de revenus en cas d’incapacité de travail ?

Entrepreneurs | 02 juillet 2020 | Ecrit par Herman Boonen

L’incapacité de travail est souvent néfaste pour un dirigeant d’entreprise. S’il ne peut travailler en raison d’une longue maladie ou d’un accident, il court le risque de perdre jusqu’à 75 % de ses revenus. L’aide obtenue par le biais de la mutualité ne suffit souvent pas mais peut heureusement être complétée. Il existe plusieurs possibilités pour limiter votre perte de revenus en tant que dirigeant d’entreprise par le biais d’assurances spécifiques.

En tant que dirigeant d’entreprise, comment m’assurer une sécurité de revenus en cas d’incapacité de travail ?
Pour les travailleurs, il existe une protection supplémentaire le premier mois, car l’employeur est responsable du paiement du salaire pendant cette période. Les dirigeants d’entreprise ne disposent par contre pas de ce filet de sécurité financier et doivent se contenter de l’intervention de la mutualité.

Ce contexte financier se reflète également dans les chiffres relatifs à l’incapacité de travail de longue durée.
Au total, il y a environ 400 000 malades de longue durée. Nous constatons que seule une très faible proportion d’entre eux sont des dirigeants d’entreprise indépendants. Ils ne représentent que 5 % du nombre total des personnes en incapacité de travail pendant plus d’un mois.

Pas uniquement une diminution du chiffre d’affaires...Un dirigeant d’entreprise en incapacité de travail n’enregistre pas seulement une baisse de son chiffre d’affaires. Il court également le risque d’une perte structurelle de clientèle, alors que les frais fixes restent bien présents. Dans le pire des cas, cela peut entraîner la cessation forcée de l’activité.

De plus, après un accident ou pendant une maladie, la perte émotionnelle de son projet d’entreprise est pour un dirigeant un facteur important qui l’incite à continuer à travailler ou à reprendre le travail le plus vite possible.

L’intervention brute de la mutualité s’élève à quelque 1 300 euros par mois pour une personne seule et à 1 600 euros par mois pour une famille.

Protection financière supplémentaire en cas de maladie ou d’accidentOutre cette aide légale, vous pouvez, en tant que dirigeant d’entreprise, choisir de vous constituer une protection financière supplémentaire en cas de maladie ou d’accident. 

Il existe plusieurs pistes à cet égard :
 
  1. L’assurance revenu garanti
  2. L’assurance accident individuelle 24h/24
  3. Alternative : couverture complémentaire en cas de maladie ou d’accident par le biais d’une assurance pension

1. L’assurance revenu garanti
Avec cette assurance, vos revenus réels sont assurés en cas de maladie ou d’accident.

Avantages
  • Un revenu complémentaire en cas d’incapacité de travail pour cause de maladie ou d’accident (limité à 80 % du revenu professionnel)
  • Le montant de la prime est déductible fiscalement.
  • L’intérêt mensuel fixe est payé à partir du début de l’incapacité de travail ou du moment choisi par le dirigeant d’entreprise lui-même (c’est ce qu’on appelle la « période de franchise »).
L’allocation est imposée comme un revenu de remplacement (à un taux d’imposition réduit par rapport au revenu professionnel normal).

2. L’assurance accident individuelle 24h/24
Cette assurance couvre vos revenus réels en cas d’accident, tant au travail que dans la sphère privée.

Avantages
  • Un revenu complémentaire en cas d’incapacité de travail.
    En cas d’incapacité de travail temporaire, le travailleur indépendant perçoit une indemnité journalière.
  • En cas d’invalidité permanente, l’indépendant perçoit un versement unique en capital.
  • En cas de décès, un capital est versé aux bénéficiaires.
  • Les frais médicaux non couverts par la mutualité sont remboursés jusqu’à 3 ans après l’accident.
  • Le montant de la prime n’est pas déductible fiscalement.
L’allocation n’est pas imposée comme un revenu de remplacement. 

3. Alternative : couverture complémentaire en cas de maladie ou d’accident par le biais d’une assurance pension
Couverture dans le cadre d’une assurance pension revenu garanti 
Comme son nom l’indique, cette assurance est liée à une assurance pension.
L’assurance principale concerne toujours la constitution de la pension (pension libre complémentaire, engagement individuel de pension ou convention de pension).

Avantages
  • Un revenu supplémentaire en cas d’incapacité de travail (limité à 80 % du revenu professionnel)
  • Le montant de la prime est déductible fiscalement.
  • Il est possible de fixer le montant mensuel : à partir de quand il est payé et à combien il s’élève.
  • L’indépendant peut choisir lui-même ce qu’il entend couvrir.
  • Une optimisation fiscale sur mesure s’opère.
L’ allocation est imposée comme un revenu de remplacement (à un taux réduit par rapport aux revenus professionnels normaux).

Étant donné qu’il s’agit d’une couverture complémentaire, les primes sont inférieures à celles d’une couverture équivalente dans le cadre de l’assurance revenu garanti ordinaire.

En tant que dirigeant d’entreprise, vous profitez alors d’un double avantage : d’une part, vous constituez une pension complémentaire et, d’autre part, vous payez une prime moins élevée pour la couverture de l’incapacité de travail.


ConclusionLes conséquences financières d’une incapacité de travail pour un dirigeant d’entreprise peuvent s’avérer très graves.
En plus de l’intervention légale de la mutualité, il est conseillé de prévoir une protection supplémentaire couvrant les conséquences de l’incapacité de travail.


Vous souhaitez une analyse de votre situation spécifique comme dirigeant d’entreprise ou vous désirez faire le premier pas pour vous garantir une meilleure protection financière?

  Prenez contact avec nos experts !