Menu
Blog Entrepreneurs

Se relancer après un échec ? Voici 5 conseils clés !

Entrepreneurs | 09 août 2018 | Ecrit par Davy Courteaux

Regagner en confiance est primordial lorsque l’on subit un échec. Voici quelques conseils pour vous relancer.

Se relancer après un échec ? Voici 5 conseils clés !
1) Oubliez votre ancien projetCommencez par vous éloigner au maximum de tout ce qui est lié de près ou de loin à ce projet qui vous a mené à l’échec. Vous devez couper le cordon le plus rapidement possible et tout faire pour éviter que des pensées négatives ne vous atteignent. Pour cela, faites tout ce qu’il y a de plus positif, entourez-vous de personnes qui vous tirent vers le haut et cassez votre routine quotidienne en faisant du sport, en allant voir vos amis, en prenant quelques jours de vacances ou en lisant des livres de personnalités inspirantes. Bref, refusez l’enfermement et l’inaction.
 
2)  Pensez à votre santé mentaleSe refaire une santé mentale et regagner en confiance est primordial dans ce genre d’épreuves ! Obligation de passer par la case introspection. Pour cela, fermez les yeux et remontez le temps. Repensez à tous ces moments où on est venu vous féliciter, où on est venu vous demander conseil, ou aux personnes qui croient en vous et en vos capacités, où vous vous êtes particulièrement senti à l’aise. Notez-les ! Cette liste est la base de votre reconstruction. Vous devez accepter que vous êtes bon et que vous avez le potentiel pour réussir. Dites-vous que l’échec n’a rien de négatif, mais qu’il s’agit simplement d’un passage inévitable dans le chemin vers la réussite.
 
« Je ne perds jamais. Soit je gagne, soit j’apprends », Nelson Mandela.
 
3) Analysez vos échecs et réussitesVous avez pris du recul et avez repris confiance en vous. Vous êtes donc prêt à revivre le film de votre aventure et à passer au crible toutes les péripéties que vous avez vécues ! Une étape indispensable qui ne sera efficace que si vous vous posez les bonnes questions.

Exemples : est-ce la faute de mon collaborateur ou est-ce mon briefing qui n’était pas clair ? Le budget pour cette action était-il vraiment insuffisant ou est-ce l’idée qui n’était tout simplement pas à la hauteur ? Est-ce la faute des journalistes ou est-ce mon évènement qui n’était pas planifié au bon moment, au bon endroit ? Est-ce que je m’adresse aux bonnes personnes ?
 
Bref, dans tous les cas de figure, pensez aux différents points de vue et à tous les éléments qui auraient pu avoir un impact positif ou négatif et évitez les conclusions trop hâtives. Prenez le temps d’identifier les vraies « causes » de vos réussites et de vos échecs.
4) Relancez-vous en tentant un nouveau projet
Dès que vous vous sentez prêt psychologiquement, posez-vous ces 4 questions : quelles sont mes passions ? Est-ce qu’il y a des problèmes que je pourrais tenter de solutionner et qui seraient en lien avec celles-ci ? Quel produit ou service pourrais-je créer pour solutionner ce problème ? Est-ce que cette solution peut générer des revenus ?
 
Lisez également les blogs suivants pour vous aider dans cette démarche :
 
« Trouver une idée »
« 4 étapes pour transformer sa passion en un véritable métier »
 
5) Soyez bien entouréVous avez à nouveau le sourire ? Vous êtes prêt à retenter la plus belle des aventures humaines qu’est la création de votre propre job ? Alors, il est temps maintenant de composer votre « Dream Team ».
 
Attention, quand je parle d’équipe, je ne parle pas uniquement d’associés. L’équipe, c’est bien plus que ça. C’est votre famille, vos amis, vos partenaires, vos mentors, etc.

De nombreux bons projets échouent à cause d’une mauvaise équipe ou de mauvais contacts. D’autres, moins bons, réussissent car le porteur de projet a pris le temps de bien s’entourer.

Pour vous aider, voici deux autres articles qui traitent de ce sujet :
 
« La dream team de l’entrepreneur ? Une vraie équipe de foot ! »
« Comment bien s’entourer ? »