Menu
Blog Employeurs

Quand la crise du coronavirus rend votre équipe plus forte

Pour un automne en toute sécurité
Employeurs | 01 octobre 2020 | Ecrit par Sofie Lameire

La semaine dernière, j’étais dans une librairie à la recherche d’un cadeau. Un autre client arrive. Il ne porte pas de masque. Alors qu’au début de l’année, j’étais un peu mal à l’aise en apercevant les premiers masques au supermarché, c’est le sentiment inverse que j’éprouvais désormais.

Quand la crise du coronavirus rend votre équipe plus forte
« Quel manque de respect de se balader comme ça ». Ce jugement hâtif m’a un peu effrayée. Il l’avait peut-être oublié ? Ou il ne peut pas porter de masque pour des raisons de santé ? Ou il ne se soucie pas des règles ? Qui peut le dire ? Quoi qu’il en soit, j’ai laissé tomber.
Et si cela se produisait au travail ?

Sécurité psychologiqueLes mesures de lutte contre le coronavirus introduites par le gouvernement sont (généralement) claires. Et pourtant, vous remarquez que chacun les applique à sa manière.  Après les premiers assouplissements, on a constaté que les gens agissaient à leur guise dans cette nouvelle réalité. Pendant les vacances, nous avons composé nous-mêmes notre entourage : petite bulle, grande bulle. Respect des règles ou non …

À présent que tout le monde a repris le travail, nous devons recréer un environnement au sein duquel chacun trouve sa place – dans le cadre des mesures de lutte contre le coronavirus déterminées par l’employeur.

Certaines personnes sont impatientes de retrouver une proximité avec leurs collègues, d’autres ont du mal à sortir de leur bulle de sécurité. Certains appliquent les mesures à la lettre, d’autres sont plus désinvoltes.
Ainsi, dans tout ce qui nous lie, de nouvelles différences émergent. Ce qui peut susciter des questions. « Puis-je être moi-même ? », « Puis-je exprimer de manière ouverte et transparente ce que je pense de ces mesures ? », « Puis-je compter sur les autres pour apporter une réponse constructive à mes besoins ? ».
C’est une question de « sécurité psychologique » qui est en jeu : The belief that the workplace is safe for interpersonal risk taking (Edmondson, 1999; Kahn, 1990).
 
La concertation plutôt que l’interdictionDes conditions-cadres sont évidemment nécessaires. Pensez aux mesures de prévention, à une communication et à une signalisation efficaces. Il va de soi que nous attendons de chacun qu’il respecte les mesures sur son lieu de travail. Et, bien entendu, nous attendons un comportement exemplaire de la part des responsables et des conseillers en prévention. De plus amples informations concernant les mesures de prévention et le matériel de communication peuvent être consultées sur cette page.

Mais en tant qu’employeur, vous pouvez aller beaucoup plus loin. Les employeurs et les responsables qui investissent désormais dans un climat fédérateur ont une longueur d’avance. En effet, lorsque différentes opinions et convictions se rencontrent, les frictions et l’incompréhension apparaissent rapidement autour d’un jugement. À moins que vous n’exploitiez cette diversité d’opinions pour organiser une communication ouverte et créer un projet fédérateur.
Comment procéder ?

Faire preuve d’empathieNe vous limitez pas aux adaptations opérationnelles et techniques pendant les discussions relatives à la crise du coronavirus. Demandez également à vos collaborateurs comment ils vivent ces changements. Gardez à l’esprit que les gens font face à cette nouvelle réalité à leur rythme. Il est aussi « normal » d’éprouver des difficultés lors de la reprise du travail que de ne rien ressentir du tout.

Ne présumez pas de mauvaises intentionsSi certains collaborateurs ne respectent pas entièrement les mesures, allez leur parler et demandez-leur pourquoi ils agissent ainsi. Peut-être que certaines mesures ne sont pas tout à fait claires ou que certains facteurs font obstacle. Ou qu’il s’agit vraiment d’un simple oubli cette fois-ci. En effet, notre comportement antérieur à la crise est bien plus profondément enraciné que les nouvelles habitudes. Nous retombons rapidement dans nos vieilles habitudes, comme nous asseoir à côté les uns des autres pour avoir une discussion, regarder par-dessus l’épaule, ...

Développement d’équipeUne équipe mature possède un degré élevé de sécurité psychologique. La communication ouverte se développe, les membres de l’équipe font des efforts pour se comprendre, les besoins sont partagés au même titre que les erreurs.

N’attendez pas qu’une frustration ou qu’une inquiétude se manifeste. Anticipez les éventuelles divergences et abordez-les avec votre équipe. Il s’agit d’une situation nouvelle pour tout le monde. Quelles sont les attentes réciproques ? Quelles situations pourraient vous perturber ? Comment réagir en tant qu’équipe si l’un des collègues ne respecte pas les mesures ? Comment aborder le problème ? De quoi avez-vous besoin pour surmonter vos difficultés ?

Implication dans le télétravailSi c’est possible d’un point de vue organisationnel, impliquez vos collaborateurs dans l’organisation du télétravail. L’implication génère un soutien et favorise la motivation autonome. Ne vous contentez pas d’imposer à tous vos collaborateurs de venir travailler au bureau ou de travailler à domicile.

Abordez les conditions de travail dans le cadre d’une concertation avec votre équipe. Pour quelles parties du travail le télétravail est-il actuellement la meilleure solution, et quand l’équipe préfère-t-elle se réunir physiquement ? Qui préfère travailler autant que possible à la maison, et qui préfère travailler au bureau ? Il faut également tenir compte des nombreuses réalités de la vie privée. Certains cohabitent avec un patient à risque, d’autres sont célibataires et perdent beaucoup d’énergie en raison de leur isolement.
 
Avec tous ces conseils, votre équipe est fin prête à combattre le coronavirus cet automne !
 
Si vous souhaitez un soutien pour la sécurité psychologique de vos collaborateurs, n’hésitez pas à nous contacter. Nous sommes en mesure d’organiser des ateliers au sein de votre organisation afin de renforcer la sécurité psychologique en cette période de crise sanitaire.

Securex possède en outre l’expertise nécessaire en matière de communication fédératrice, de développement d’équipe, de leadership, de travail à distance et dans de nombreux autres domaines liés au bien-être et aux ressources humaines.