Menu
Blog Employeurs

Comment aborder la mobilité interne ?

Employeurs | 04 juin 2019 | Ecrit par Diane Hulsbosch

L'exemple de Securex

Natalie Delmotte, HR Director du groupe Securex, nous en dit plus sur la manière dont Securex aborde la problématique de la pénurie structurelle. Comment la politique de mobilité a-t-elle été mise en place et quels en sont les résultats.
 

Comment aborder la mobilité interne ?

Quelle est l’approche de Securex en matière de mobilité interne ?

N.D. - Au sein de notre groupe, nous nous concentrons sur la collecte de données relatives à trois leviers des ressources humaines.
Il y a tout d’abord le Strategic Workforce Planning. Cette étape concerne l’identification des talents, leur développement et le fait de stimuler leur croissance  au sein de Securex. Ici nous évaluons également les risques de rétention et analysons comment y remédier.
Le second levier est lié au Leadership Support. Nous développons des ‘tableaux de bord’ à destination des responsables. Ils disposent ainsi d’un aperçu de l’évolution de plusieurs paramètres RH au sein de leur propre équipe (ex. absentéisme, rotation…).
Et pour finir, le Candidate / Employee Experience. Il s’agit ici de collecter des faits et chiffres, depuis le point de vue du candidat/travailleur, notamment sur la procédure de sélection, le processus d’onboarding, l’évaluation des performances, la procédure de retour après une maladie, l’évaluation des formations et la mobilité interne.
 
Quel est le rôle du responsable hiérarchique dans cette approche ?N.D. – Les responsables ont un  rôle important à jouer au niveau du support à apporter à leurs collaborateurs ; que ce soit au niveau de la détection des talents, de leur développement ou de la transmission des talents internes.
 
Disposez-vous de chiffres concrets ?N.D. - En 2018, nous avons engagé 247 candidats, ce qui représente une augmentation de 20 % au vu de 2017. De ces 247 recrutements, 110 étaient internes. Ici nous notons une évolution de 48 % par rapport à 2017. Les mouvement internes concernent aussi bien des promotions (54) que des démotions (11) ou des nouvelles fonctions à niveau équivalent (45).
 
Et concrètement, comment cela se passe-t-il pour les collaborateurs ?N.D. – Nous accordons une grande importance à leur développement et à leurs ambitions professionnelles. S’ils ont envie d’évoluer, de booster leur carrière ou simplement de découvrir de nouveaux horizons, nous souhaitons les aider dans ce sens. Ils ont bien entendu la possibilité de postuler pour toutes les fonctions vacantes au sein de notre organisation, mais s’ils n’y trouvent pas leur bonheur, ils peuvent compléter un ‘MIM’ – My Internal Mobility. En complétant ce document, ils manifestent leur souhait de changement et nous pouvons les aider à déterminer les prochaines étapes de leur carrière.
 
 
Nous avons également demandé à 2 collaborateurs de partager leur expérience en matière de mobilité interne. Voici ce qu’ils en pensent :
 
Qu’est-ce que ce changement de fonction vous a apporté ?J.D.T. était Operations Manager au sein de la Mutualité et exerce maintenant la fonction de Coach Customer connection
Ma nouvelle fonction est complètement différente de la précédente ; j’ai donc eu la chance d’acquérir toute une série de nouvelles compétences et expériences. Avant, je m’occupais principalement de la gestion opérationnelle des équipes ; aujourd’hui, je me concentre sur quelques grands projets au niveau du changement. Dans cette fonction, je suis davantage amené à penser de manière stratégique, et sur le long terme. Cette combinaison, ces compétences que j’ai pu acquérir tout au long de mon parcours, me rendent plus fort ; et c’est pour cette raison que je trouve que la mobilité interne est si importante.

Comment avez-vous fait face à ce changement ?C.N. était gestionnaire clients au sein d’Integrity (Caisse pour Indépendants) et exerce maintenant la fonction de Talent Specialist
- Le changement d’une Business Unit vers un service Corporate représente un énorme changement. Du jour au lendemain, j’étais plongée dans un univers auquel je ne m’attendais pas. Folle d’impatience et d’adrénaline, je ne pensais pas un instant que la vie d’un service à l’autre au sein d’une même entreprise pouvait être tellement différente. Une autre approche, une autre organisation, des challenges complètement différents de ce que je connaissais après pourtant plus de 10 ans déjà auprès de mon employeur. Les facteurs de réussite de ce changement furent certainement l’envie d’apprendre, la passion des RH mais également un manager qui m’a coachée et accompagnée dans ce changement. Car au final, le succès de la mobilité interne, c’est la collaboration de ce nouveau collègue et sa nouvelle équipe.
 
Vous souhaitez également mettre la mobilité interne plus en avant dans votre organisation ? Securex peut vous y aider. Consultez nos solutions à cet effet.
 
0 Commentaire(s) Cacher/Montrer les commentaires
Pas de commentaire.
Laissez un commentaire