Menu
Blog Employeurs

Ainsi, Securex aborde le nouveau monde du travail

Employeurs | 07 juillet 2020 | Ecrit par Natalie Delmotte

Télétravail, travail flexible... C’est tout d’un coup devenu « la » norme pendant la crise du coronavirus. Chez Securex également. Comment avons-nous abordé le passage à cette situation nouvelle ? Quel support avons-nous donné à nos travailleurs afin qu’ils restent en bonne santé ET productifs ? Et comment avons-nous facilité un retour au bureau, en pleine sécurité ? Natalie Delmotte, HR Director du groupe Securex, pose un regard en arrière.

Ainsi, Securex aborde le nouveau monde du travail

La crise du coronavirus a pris chaque entrepreneur de vitesse. Comment Securex a-t-il réagi ?

N.D. – Le travail flexible était déjà bien ancré chez Securex, même avant la crise du coronavirus. Le bien-être au travail et l’équilibre travail/vie privée constituent pour nous des piliers importants. Au niveau technique également, tout était déjà prévu pour permettre à de très nombreux collaborateurs de travailler à domicile. Nous disposions donc d’une large expertise en interne pour appliquer le télétravail à plus large échelle. Ceci n’empêche pas que nous ayons dû chercher, nous aussi, une solution et approche réaliste pour tous.

Mais savez-vous ce qui importe par-dessus tout ? Une communication claire et transparente. Et ceci à chaque étape de la crise. Même si vous disposez d’un plan bien ficelé, si vous ne le communiquez pas, vous n’arriverez nulle part. Voilà bien mon message essentiel. De plus, il vous faut témoigner, comme manager, d’une bonne dose d’empathie. Faire preuve de compréhension pour les situations où la pratique du télétravail est tout sauf évidente. Les collaborateurs travaillent à domicile, tandis que leur conjoint et enfants sont, eux aussi, à la maison. L’efficacité se trouve mise sous pression, mais on peut y arriver. Grâce à quelques actions préventives, le service à nos clients ne s’en est jamais trouvé compromis.
 

Quelles actions concrètes avez-vous entreprises ?

N.D. – Comme déjà mis en avant, une communication claire revêt une importance cruciale. Avec des accords transparents sur qui travaille quand, qui est joignable ou non joignable quand ... Pour mener tout cela à bien, nous avons rédigé un dossier sur le télétravail. Un toolkit comportant des astuces & conseils pratiques (hands-on). Ceux-ci étaient fort complets : comment aménager votre bureau à domicile, comment planifier au mieux sa journée, allant même jusqu’à comment garder une mentalité positive... A côté de cela, nous avons régulièrement partagé des vlogs, source d’inspiration. Des « best practices” pour et par nos propres collègues.
 

Fin avril, le gouvernement a annoncé un plan pour le déconfinement. Les entreprises pouvaient redémarrer peu à peu. Comment Securex a-t-il abordé le retour au bureau ?

N.D. – Avec grand soin et prudence. Nous avons établi un scénario de retour répondant à 100 % aux critères du gouvernement fédéral : progressif, évolutif et non définitif. Nous avons opté pour une approche phasée.

Le 11 mai, nous avons lancé un projet pilote dans nos deux sièges principaux. Dans chacune de ces agences, une équipe limitée pouvait reprendre le travail. Pour les dernières corrections à apporter, nous avons appris du feedback des collaborateurs. Une semaine plus tard, démarrage de la phase 2. Tous les bâtiments étaient à nouveau accessibles pour les fonctions prioritaires (fonctions mobiles et critiques). A partir du 29 juin, tout le monde qui le souhaitait, pouvait effectivement revenir. De façon progressive, car pas tout le monde ne peut être présent au même moment. Pour les mois d’été aussi, nous avons défini un cadre. Nous maintenons le travail à domicile pour tous les collaborateurs dont la fonction le permet. Aux moments où la gestion opérationnelle ou la bonne coordination des équipes requiert des contacts en face-à-face, il faudra bien toujours travailler au bureau.

Préalablement à toutes ces phases, nous avons établi une analyse approfondie de toutes les mesures sanitaires possibles. Dès le premier jour, la sécurité de nos travailleurs et de nos clients était au centre de nos préoccupations, et cela le restera. La capacité maximale au sein des agences doit également être respectée. Aujourd’hui, nos agences sont COVID-19-proof (parfaitement protégées contre le Covid-19) grâce à de nombreuses mesures : marquage sur le sol, affiches munies d’illustrations claires, autocollants sur les bureaux, écrans en plexiglas, masques, etc. 
 

Securex mise fortement sur la communication interne. A quels moyens digitaux faites-vous appel à cette fin ?

N.D. – Dans un lapse de temps très court, notre département IT a développé une appli permettant à chaque travailleur d’indiquer quand il ou elle compte venir travailler au bureau. L’enregistrement est obligatoire. Ainsi, nous obtenons, en un clin d’œil, une vue sur la capacité, et celle-ci n’est pas dépassée. Pour le travailleur aussi, il s’agit d’une procédure très conviviale. Il ou elle voit immédiatement s’il y a de la place et peut de même réserver, d’un clic de souris, un poste de travail.  
 

Quelle est la principale leçon que vous avez tirée de cette crise ?

N.D. – Le travail à distance ou travail flexible fera sans doute long feu. Si vous l’organisez avec les conditions-cadres appropriées, vous obtiendrez des collaborateurs plus flexibles et plus productifs. Le travail flexible favorise l’équilibre entre travail et vie privée, permet de gagner du temps au niveau des déplacements et de plus, c’est mieux pour l’environnement. En outre, les entreprises ont fortement investi au niveau technologique pour optimaliser le travail à domicile. Chez Securex, le télétravail était déjà ancré dans nos mœurs avant COVID-19. Après la crise, nous continuerons à miser sur ce mode de travail.
 
Une nouvelle façon de travailler ? Vous êtes conscients que vos employés devront travailler différemment à l'avenir. Quels sont les possibilités et comment pouvez-vous gérer cela ?

  Découvrez le New Way of Working