Menu
Blog Employeurs

Embaucher cette année plutôt que l’an prochain, quels coûts allez-vous économiser ?

Employeurs | 18 mars 2020

Dernière ligne droite pour recruter votre premier employé tout en bénéficiant d’une exonération des cotisations patronales. A partir du 1er janvier 2021, une embauche vous coûtera beaucoup plus cher.

Notre dossier 'Engagez votre premier travailleur'
Embaucher cette année plutôt que l’an prochain, quels coûts allez-vous économiser ?
En Belgique, plus de 8 assujettis à la TVA sur 10 sont des indépendants sans aucun salarié. Il faut dire que sauter le pas d’embaucher son premier employé a un coût. Un coût que vous ne souhaitez peut-être pas engager en ces temps difficiles, mais l’économie va rebondir. Il reste donc très intéressant de recruter dès cette année plutôt que d’attendre l’an prochain.

Le coût d’un travailleur ne se limite pas au salaire qui lui est versé. A cette base viennent en effet s’ajouter les frais d’assurance, le pécule de vacances et bien sûr les fameuses cotisations patronales ONSS. En tout cas, en temps normal car jusqu’au 31 décembre 2020, vous pouvez bénéficier d’une exonération à vie de ces cotisations ONSS. Chaque trimestre, vous recevez aussi 36,45 euros pour couvrir les frais d’affiliation à un secrétariat social agréé.
 
Qui peut en profiter exactement ?La mesure premier engagement est accessible à tout entrepreneur désireux d’engager son premier salarié. Seule condition : qu’il travaille seul depuis au moins un an. Peu importe son secteur ou l’ancienneté de son activité. Il lui suffit de compléter la déclaration trimestrielle auprès de l’ONSS.

Quant à la nouvelle recrue, là aussi, quasiment pas de contraintes. Aucune condition d’âge, de chômage ou de diplôme pour donner droit à cette exonération premier employé. Seuls les étudiants, les apprentis et les travailleurs occasionnels en sont exclus.

Cerise sur le gâteau : l’exemption n’est en aucun cas nominative. Votre première embauche quitte le navire ? Qu’à cela ne tienne, vous ne perdez rien. Le système reste en tout point identique pour son ou ses successeurs.
 
Une économie substantielleEn Belgique, les cotisations patronales se montent désormais à 25% du salaire brut (modération salariale comprise). Avec la mesure premier engagement, vous n’êtes redevable que de certaines charges spéciales comme les cotisations sectorielles ou celles pour le chômage, les accidents du travail ou encore les vacances des ouvriers par exemple.

Un simulateur de coût vous permet de vous faire une idée précise du montant que vous coûtera votre premier collaborateur. Voici quelques exemples :
 
Vous engagez : Vous économisez en moyenne :
Un boulanger qualifié 18%
Un vendeur 17,5%
Un plongeur 16,7%
Un kiné très expérimenté 22,6%

Des avantages aussi pour les 5 embauches suivantesSi vous souhaitez recruter plus d’une personne, ou si vous avez déjà un employé, la mesure qui prendra fin au 31 décembre 2020 vous concerne également. Des incitants sont aussi prévus pour les 5 embauches suivantes. Là, ce ne sont plus des exonérations mais des réductions forfaitaires de cotisations patronales auxquelles vous avez droit. Et ce, pendant 13 trimestres :
 
  Trimestre
1 à 5
Trimestre
6 à 9
Trimestre
10 à 13
Total
2e engagement 1.550 € 1.050 € 450 € 13.750 €
3e à 6e engagements 1.050 € 1.050 € 450 € 11.250 €
 

Alors, vous avez suffisamment de travail pour faire grandir votre société ? Ou vous aimeriez intégrer de nouvelles compétences pour vous diversifier et/ou vous mettre à l’ère du numérique ? La solution c’est peut-être l’embauche. Si c’est le cas, pas de temps à perdre, à partir du 1er janvier 2021, cela vous coûtera beaucoup plus cher !
 

Calculez le coût salarial de votre premier salarié

Grâce à notre outil de calcul, vous avez rapidement une estimation du coût salarial de votre premier collaborateur.

Utilisez notre simulateur de coût
Calculez le coût salarial de votre premier collaborateur
Ceci pourrait également vous intéresser :