Menu
Protégez vos collaborateurs

Assurance complémentaire Accidents du Travail

L'assurance prenant en compte le salaire réel de vos collaborateurs.

Lorsque vous engagez un salarié, votre entreprise doit souscrire à l'assurance Accidents du Travail. Cependant, un plafond légal limite sa couverture. Vos travailleurs percevant une rémunération plus élevée se retrouvent alors lésés.

Avec cette assurance complémentaire, vous leur garantissez un revenu de remplacement supplémentaire en cas d'incapacité de travail.

Contactez-nous
Assurance complémentaire Accidents du Travail
Avantages pour vous en tant qu'employeur
  • Les primes sont déductibles fiscalement comme frais professionnels
  • Vous offrez un package salarial compétitif à votre personnel
Avantages pour vos employés
  • Ils perçoivent un revenu supplémentaire en cas d'incapacité de travail
  • Leur famille reçoit une rente supplémentaire en cas de décès
Fonctionnement

À quoi sert cette assurance ?

Il s’agit d’une assurance complémentaire à l’assurance obligatoire Accidents du Travail. Contrairement à celle-ci, l'assurance complémentaire Accidents du Travail prend en compte le salaire réel du travailleur. Elle protège donc leur standard de vie en cas d’accident du travail.

Comment fonctionne cette assurance ?

Comme pour l’assurance obligatoire Accidents du Travail, les accidents survenus pendant et par l’exécution du contrat de travail ainsi que sur le chemin normal du travail sont couverts.

Si vous avez souscrit votre assurance obligatoire Accidents du Travail auprès de nous, il vous suffit de remplir une déclaration d'accident du travail. Vous ne devez donc pas faire de déclaration séparée. Vous pouvez suivre votre dossier à l’aide de notre outil en ligne (*).

 

Je suis intéressé
(*) Obtenir un accès à l’outil? Merci d’envoyer un e-mail à insurance@securex.be avec mention des données suivantes :
-  Demande ‘Mes Assurances’
-  Nom et prénom de l’utilisateur (user)
-  User-id (= login sur le portail)
Une fois votre compte créé, vous recevrez un e-mail de notre part avec d’autres instructions.
Couverture

Que couvre cette assurance ?

Elle couvre la différence entre le plafond salarial annuel brut de l'assurance obligatoire Accidents du Travail, qui est limité à 45.711,84 €, et le salaire réel des travailleurs (en tout ou en partie).

Pour quels frais l'assurance n'intervient-elle pas ?

  • Les dommages matériels comme ceux occasionnés aux vêtements, véhicules, etc.
  • Les cotisations de sécurité sociale et le précompte professionnel sont déduits des indemnités versées par Securex.

Indemnisation

Pour quels montants les victimes sont-elles assurées ?

Vous avez le choix entre 2 formules :

  • Compensations en plus des allocations prévues dans l’assurance Accidents du Travail (= base loi).

Elles sont basées sur la différence entre le salaire réel de l’employé et le plafond légal de l’assurance Accidents du Travail. Vous pouvez aussi choisir de n’assurer qu'une partie du salaire réel (salaire de base assuré).

  • Indemnités sur la base d’un multiple du montant maximum légal.

Un capital est versé en fonction des multiples choisis (voir exemple ci-dessous).

Exemple chiffré d'une compensation 'base loi'

Benjamin, un employé de 40 ans, se blesse au cours d’un accident sur le chemin du travail. Il gagne 55.000 € brut par an. Il est marié et n’a pas d’enfants.
Le plafond légal pour 2021 est de 45.711,84 €.

Quelle sera l'intervention pour Benjamin ?
 
  • Benjamin se retrouve en incapacité de travail temporaire (ici, pendant 31 jours)

Via l’assurance obligatoire Accident du Travail, vous obtenez, en tant qu’employeur, un remboursement de : (45.711,84 € x 90%) / 365 = 112,71 € x 31 jours = 3.494,01 € (A)

Grâce à l’assurance complémentaire Accidents du Travail, vous obtenez en supplément :
(55.000 € - 45.711,84 €) x 90% / 365 = 22,90 € x 31 jours = 709,90 € (B)

Ce montant vient s'ajouter à l'indemnité légale et porte donc le total pour le collaborateur à 4.203,91 € bruts pour 31 jours d'incapacité de travail.

Dès le 31e jour, les montants précités (A+B) sont payés directement à votre travailleur.
 
  • Benjamin se retrouve en incapacité de travail permanente (de 100 %)

Via l’assurance obligatoire Accidents du Travail, votre travailleur perçoit l’indemnité suivante :
45.711,84 € x 100% = 45.711,84 € par an
 
Cette indemnité est payée sur base mensuelle ou trimestrielle.
 
Grâce à l’assurance complémentaire Accidents du Travail, il perçoit en supplément :
(55.000 € - 45.711,84 € ) x 100 % = 9.288,16 € sur base annuelle.
 
Cette rente viagère est payée sous la forme d'un capital.

Pour un employeur de 40 ans, cela signifie : 154.374, 79  (9.288,16 € x coefficient d’âge 16,6206).

 
  • Benjamin décède
 
La rente viagère annuelle dans l'assurance accidents du travail s'élève à:
45.711,84 € x 30% = 13.713,55 €
 
Cette rente viagère n'est pas versée sous la forme d'un capital mais sous la forme d'une rente mensuelle ou trimestrielle.

La rente viagère dans l'assurance complément-loi s'élève à:
(55.000,00 €– 45.711,84 €) x 30% = 2.786,45 €

Elle est immédiatement convertie et payée en capital. Pour une veuve de 40 ans, cela signifie: 46.312,47 € (2.786,45 € x coefficient d'âge 16,6206).
Documents utiles
Vous souhaitez en savoir plus ? Contactez-nous
Ceci pourrait également vous intéresser :
Assurance obligatoire Accidents du Travail

Cette assurance est obligatoire. Elle protège vos salariés contre les accidents du travail.

Plus d'info
Assurance Accidents Vie Privée

Offrez une protection financière supplémentaire à votre personnel en cas d'accident survenu dans un cadre privé.

 

Plus d'info