PME
 
 
 

Conseils pour une politique d'accueil réussie

Un bon départ est une demi-victoire. Investissez donc dès le début dans votre nouveau collaborateur. Comment ? En appliquant une politique d’accueil réfléchie.

Voici quelques conseils pratiques signés Securex.

  1. Adoptez directement votre vitesse de croisière : préparez l’arrivée du travailleur.
    Envoyez à votre nouveau collaborateur un e-mail reprenant l’adresse, la date et l’heure du rendez-vous. Il doit se munir d’effets particuliers ? Dites-le-lui. Informez également les collègues de son arrivée et commandez directement ses outils de travail.

  2. Soyez malin : réglez les formalités administratives.
    Fixez un rendez-vous spécial pour signer le contrat, lire le règlement de travail, établir les éventuelles conventions de sécurité et remettre la brochure d’accueil.

  3. De candidat à collaborateur à part entière : l’accueil incombe au manager.
    En votre qualité de manager, consacrez suffisamment de temps à l’accueil. Vous jetterez ainsi les bases d’une collaboration transparente.

  4. Intégration sur le lieu de travail : organisez une visite guidée.
    Indiquez les endroits stratégiques de l’entreprise pour que le travailleur ne perde pas de temps à chercher son chemin les premiers jours.

  5. Entrée dans un réseau professionnel : présentez les collègues.
    Prenez le temps de présenter comme il se doit tous les collègues ainsi que les partenaires internes et externes. Quand ? Dès que le nouveau travailleur se sent à l’aise.

  6. L’entreprise prend vie : expliquez le déroulement des choses.
    Présentez la culture et les us et coutumes de l’entreprise. Expliquez le jargon, indiquez les particularités de certains clients ou partenaires, décrivez le département et détaillez la fonction.

  7. De la théorie à la pratique : fournissez les informations professionnelles importantes.
    Fournissez au travailleur toutes les informations qui l’aideront à remplir efficacement son rôle : procédures, tâches, rapports, plannings, etc.

  8. Soutien en cas de besoin : désignez un parrain.
    Un parrain favorisera l’intégration du nouveau travailleur. Il fera office de guide, de personne de soutien et de formateur. Il résoudra aussi les petits problèmes et difficultés.

  9. En route vers l’autonomie : suivez le nouveau collaborateur.
    Prévoyez plusieurs réunions de suivi ou de feed-back et espacez-les petit à petit. Le travailleur acquerra ainsi progressivement son autonomie.

  10. Bilan et ajustement : organisez un entretien de fonctionnement
    Après six mois, organisez un entretien de fonctionnement. L’occasion de poser plusieurs questions à votre travailleur : quelle image aviez-vous de l’entreprise avant et quelle image en avez-vous maintenant ? Comment s’est passée votre intégration ? Quels sont vos objectifs ? Comment vous sentez-vous dans votre nouvelle fonction ?