Indépendant
 
 
 

Fusion et acquisition

Vous envisagez d’acquérir ou de fusionner avec une autre entreprise ? Excellente idée ! Du moins si vous êtes particulièrement attentif aux points importants d’un processus complexe et sensible.

Avantage et inconvénients

Une fusion ou une acquisition présente de nombreux avantages : plus de synergies, économies d’échelle, réduction des coûts, meilleure rentabilité. Mais il vous faudra également jongler avec les différences de cultures entre les deux entreprises d’origine et surmonter les éventuels conflits entre collaborateurs ou départements.

Processus par étapes

Avant d’entamer le processus d’une fusion ou d’une acquisition, assurez-vous de bien connaître le fonctionnement des deux entreprises avant la fusion. Le processus se déroule ensuite en trois étapes.

  1. La conception : imaginez et concevez la future entreprise idéale. Baptisez-la et réfléchissez à la destination des actifs, aux postes des collaborateurs existants des deux entreprises, etc. Bref, planifiez correctement votre projet dès le départ.
  2. La transaction : le moment est venu de signer les contrats de la fusion ou de l’acquisition et d’établir les statuts de la nouvelle entreprise. Cette étape comporte un travail principalement juridique, fiscal et comptable. N’hésitez pas à vous faire aider.
  3. L’intégration : vos deux entreprises de départ ne doivent plus faire qu’une. Pensez à harmoniser vos processus, vos cultures d’entreprise, vos tâches, etc.

Les clés du succès

Pour mettre toutes les chances de votre côté, gardez l’esprit ouvert. Vous devrez, en effet, vous adapter à une nouvelle vision de votre entreprise et de votre activité. Autre point essentiel : la rémunération. Veillez à ce que tous les collaborateurs soient payés de la même manière. Après tout, ils font désormais partie de la même entreprise