Suppression de la surveillance de la santé systématique pour les travailleurs sur écran

Actualités

 

Surveillance de la santé et travail sur écran

Au 1 janvier 2016, les travailleurs dits « travailleurs sur écran » ne seront plus soumis à la surveillance de la santé de façon systématique.
 
En effet, les nouvelles dispositions prévoient que l’employeur doit réaliser au moins tous les 5 ans une analyse des risques qui résultent du travail sur écran, notamment en ce qui concerne les risques éventuels pour le système visuel et les problèmes de charge physique et mentale.
 
Si cela s’avère nécessaire cette analyse de risques pourra être complétée par un questionnaire ou  par un autre moyen qui évalue les conditions de travail et/ou les éventuels problèmes de santé liés au travail sur écran. Cette évaluation complémentaire sera supervisée par le médecin du travail. Si celle-ci devait révéler de possibles problèmes de santé chez certains travailleurs, ces derniers pourraient alors faire l’objet d’une évaluation de santé appropriée.
 
L’employeur devra également prendre des mesures pour organiser le travail de telle sorte qu’il puisse être régulièrement interrompu  par des pauses ou des activités de nature différentes.
 
Cette dernière disposition est en ligne avec les dernières connaissances scientifiques sur méfait du sédentarisme.