Surveillance de la santé et denrées alimentaires

Actualités

 

Surveillance de la santé et denrées alimentaires

Au 1 janvier 2016, le risque « activité liée aux denrées alimentaires » disparaitra de l’arrêté royal surveillance de la santé. Dès lors les travailleurs en contact direct avec les denrées alimentaires ne devront plus être vus par le médecin du travail.
 
Attention, il ne s’agit pas de l’examen médical exigé par l’Agence Fédérale pour la Sécurité de la Chaîne Alimentaire. En effet les travailleurs en contact avec des denrées alimentaires doivent être titulaires d’un « certificat médical relatif à l’aptitude à manipuler des denrées alimentaires ».  Cet examen peut être réalisé par le médecin traitant et a une validité de 3 ans1.
 
Mais ce n’est pas pour autant que les structures de prévention n’ont pas de rôle à jouer dans le cadre de l’hygiène alimentaire. En effet à partir du 1er janvier 2016 le service interne ou externe pour la prévention et la protection au travail devra collaborer avec l’employeur à la formation des travailleurs au sujet des lignes directives et procédures relatives à l'hygiène alimentaire.
 
Ces dispositions prévoient également l’obligation pour l’employeur d’effectuer une analyse des risques liés au bien-être des travailleurs en contact avec les denrées alimentaires.  Cette analyse doit être renouvelée au moins tous les 5 ans.

 


1 Arrêté Royal du 13 juillet 2014 relatif à l’hygiène des denrées alimentaires