Groupe Securex
 
 
 

Embauche de jeunes travailleurs moins coûteuse grâce aux starter jobs

Afin d’accroître les chances des jeunes sans diplôme de l’enseignement supérieur de décrocher un emploi, la "petite loi de relance"1 met en place les starter jobs, à compter du 1er juillet 2018.Ce système permet aux employeurs d’occuper des travailleurs de moins de 21 ans moyennant un salaire inférieur au barème. En contrepartie, ils sont tenus de payer au jeune travailleur un supplément forfaitaire exonéré de cotisations ONSS et d’impôts. Les employeurs concernés bénéficient en outre d’une nouvelle dispense partielle de versement du précompte professionnel.



1 Loi du 26 mars 2018 relative au renforcement de la croissance économique et de la cohésion sociale, Moniteur belge du 30 mars 2018, deuxième édition. 

Lire plus